Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lancinante’

De l’autre côté de la nuit (Sylvestre Clancier)

Posted by arbrealettres sur 13 mai 2018



De l’autre côté de la nuit,
il y a cette présence et ce silence
espérés,
de ce côté, l’attente
et cette lancinante question.

De l’autre côté du jour,
il y a les chimères de la vie,
une ferveur inassouvie,
de ce côté, l’interminable fuite
des jours et des nuits.

(Sylvestre Clancier)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me disais : il faut encore, il faut (Guy Goffette)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2017




Je me disais : il faut encore, il faut –
et les mots couraient devant moi, reniflaient
la route, le ciel, les fougères, le ventre
mal boutonné des collines

puis revenaient, me rapportant un bout de peau
calcinée, un fragment d’os : cette vieille
et toujours lancinante question
du pourquoi ici, moi, pourquoi ?

– aller venir attendre comme le préposé
aux départs, qui ouvre et ferme l’horizon,
attendre l’ultime voyageur
avant de retourner l’ardoise, d’écrire :

fermé pour cause de paresse.

Poème découvert ici

(Guy Goffette)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES VAGABONDES (Christiane Barrillon)

Posted by arbrealettres sur 15 avril 2017



LES VAGABONDES

Elles m’ont sauté de la tête
et s’enfuient dans les sentiers :
flambées de belles-de-nuit,
biches constellées d’ocelles,
hulottes et nébuleuses
aux silences de velours…

Mes pensées sont des caresses
sur la douceur de la mousse

Dans ma tête large ouverte
la nuit avance et s’enfonce.
Vagabondes de l’espace,
mes pensées se font rouler
par des rivières d’étoiles;
elles crissent sous mes pas,
s’amoncellent lancinantes.
Je les ramasse et les lance
contre ciel en ricochets…

Mes pensées sont des galets
qui crépitent sur la vitre

(Christiane Barrillon)

Illustration: Alfred Stevens

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Désir (Ernest Hemingway)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2016



 

Désir

Le désir et
Toutes les douces pulsations lancinantes
Et toutes les délicieuses blessures
Qui étaient toi,
Ont ensemble disparu dans la nuit lugubre.

Maintenant quand je dors tu viens sans un sourire
T’étendre auprès de moi
Baïonnette froide, rigide et triste
Sur mon âme gonflée de larmes
Et palpitante.

(Ernest Hemingway)

Illustration: Victor Bauer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PAYSAGE DÉPAYSÉ (Roland Giguère)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2016



PAYSAGE DÉPAYSÉ

La tempête faisait rage
et la neige nous entrait dans la poitrine
pleine poitrine
couronnée de lancinantes banquises
couronnée d’épines
enfoncées dans le front des mots d’amour

large tempête à nos yeux dans un monde dépaysé
chaque nuit nous arrachait un cri
et nous grandissions dans l’agonie
lentement nous vieillissions
et le paysage vieillissait avec nous — contre nous

le paysage n’était plus le même
le paysage était sombre
le paysage ne nous allait plus comme un gant
n’avait plus les couleurs de notre jeunesse
le paysage le beau paysage n’était plus beau
il n’y avait plus de ruisseaux
plus de fougères plus d’eau
il n’y avait plus rien

Le paysage était à refaire.

(Roland Giguère)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Depuis cent ans (Léon-Paul Fargue)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2015



 

Erik Johansson  4_orig [1280x768]

Depuis cent ans, je parcours les impasses,
je cogne les portes, j’implore les lucarnes.
Qu’il fait noir dans ce monde
où l’on finit par se heurter à son propre corps.
Que faire pour éviter ces hordes de soi-même,
ces rues pleines de sosies qui longent les murs,
silhouettes lancinantes, démarches tordues, figures échevelées
qui sortent en coup de vent sous un coup de lumière moqueuse.

(Léon-Paul Fargue)

Illustration: Erik Johansson

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :