Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘latence’

Neutre, m’accompagne une main (Emmanuelle Le Cam)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2018




    
Neutre, m’accompagne une
main, qui sait cacher ses bienfaits.

C’est une latence de bien, sur moi
en nonchalance posée.

(Emmanuelle Le Cam)

 

Recueil: Unique demeure
Traduction:
Editions: Le dé bleu

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mouvements d’écartèlement (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2017




    
Mouvements d’écartèlement et d’exaspération intérieure
plus que mouvements de la marche
mouvements d’explosion, de refus,
d’étirement en tous sens
d’attractions malsaines, d’envies impossibles
d’assouvissement de la chair frappée à la nuque
Mouvements sans tête
A quoi bon la tête quand on est débordé?
Mouvements des replis et des enroulements sur soi-même
et des boucliers intérieurs
mouvements à jets multiples
mouvements à la place d’autres mouvements
qu’on ne peut montrer, mais qui habite l’esprit
de poussières
d’étoiles
d’érosion
d’éboulements
et de vaines latences

(Henri Michaux)

 

Recueil: Face aux verrous
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ma faim est trop grande et ma soif trop ardente (Ephraïm)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2016



Ma faim est trop grande et ma soif trop ardente
Pour que je puisse manger ou boire
Mais ne ferme-ton pas les yeux
Pour mieux voir?
Mais la grande démesure du désir
Qui m’habite
Ne m’empêche-t-elle pas d’aimer
Ce qui infiniment est désirable?
Oui je connais le chemin des nuages
Le comment des êtres
La sourde latence des orages
J’ai dévisagé toutes les choses humaines
Leurs arcanes d’ombre
Et leurs gestations secrètes
Mais il me manque un baiser
Un acquiescement d’amour
Ce battement de coeur primordial
Qui est le pourquoi d’exister-

(Ephraïm)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :