Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lèvres’

Sachons toujours nous souvenir (Luc Dietrich)

Posted by arbrealettres sur 23 septembre 2022



 

Pour gagner le verger aux arbres toujours verts
Aux fleurs fraîches et neuves, aux herbes courageuses
Au ruisseau non souillé coulant entre les mousses
C’est debout qu’il faut vivre dans la force du monde
La chevelure au vent et le coeur en éveil.

Il faut marcher encore dans les herbes brûlées
Où nous avons senti la beauté de la route
Il faut garder toujours cette fleur de fraisier
Dernière de cet automne mais pour nous la première.

Sachons toujours nous souvenir que le mot le plus beau
Sera toi sur mes lèvres, sera tien dans ton coeur.

(Luc Dietrich)

Illustration: Evgeni Gordiets

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Dames (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2022


dame

Il y en a
qui vous font venir dans la bouche des pêches.

Il y a en a qui jouent du violoncelle
en vous regardant dans les yeux.

Il y a des dames
qui voyagent.

Il y en a des transparentes,
qui collent leurs lèvres aux vitres.

Il y en a qui sucent les blessures;
il en est d’autres
qui se servent de vos poumons pour respirer.

Il y a des dames visibles,
et qui le savent.

(André du Bouchet)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Subitement (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2022


lèvres

Subitement
la distance pareille
à des lèvres

(André du Bouchet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

ECUME (Robert Goffin)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2022



 

ECUME

Un chant flotta comme une écume
La branche tremblait sous l’oiseau
Et l’arbre, d’écume en écho,
Transmit le poème de plume

Mais vers le ciel renouvelé
Quand l’oiseau se fut envolé
Jusqu’à l’indigo de l’aurore
Pour les belles et pour les blés
Une branche tremblait encore,

Puis au fil de l’herbe et de l’eau
L’orme prolongea sans oiseau
Le végétal message d’ailes
Et tard sans arbre et sans amour
Du côté des lèvres fidèles
Le silence chantait toujours.

(Robert Goffin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si on sortait la tête hors du trou (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2022


mythe-des-cavernes--C-

– Si on sortait la tête
hors du trou
on verrait quoi?

– Un autre trou
plus profond.
Tu ne progresses
tu ne gravites
qu’n faisant le vide.

– Détenu sur la parole
de mon judas,
de mon jadis,
je suis l’âme-icône
qui ne s’explique avec ses feuilles
qu’à travers tes nervures.

– C’est vrai je l’entends bruire
ce rebut de lèvres,
des ruines parcourues de tressaillements.
Chien d’aveugle il faut dresser l’aube.

(Charles Dobzynski)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Roses (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2022



Roses,
Presque lèvres,
Presque corps,
Roses,

Plus que fleurs,
Presque porte à l’entrée
Du corps qu’on touchera,
Près de vous je sais mieux

Ce que c’est que des lèvres
Et ce qu’apporte un corps.

(Eugène Guillevic)

Illustration: Salvador Dali

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un verre de vin aux reflets pourpres (Gaëlle Josse)

Posted by arbrealettres sur 31 juillet 2022




    
un verre de vin aux reflets pourpres et
le cercle doré de la lampe

voir arriver le soir la nuit
un livre pour tout voyage

les mots retenus au bord des lèvres
inutiles

(Gaëlle Josse)

Recueil: et recoudre le soleil
Traduction:
Editions: NOTAB/LIA

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le bouquet de tes rêves (Max-Pol Fouchet)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2022



 

Alain Bonnefoit 51_1_l

Le bouquet de tes rêves
La nuit le met en mes mains
Il suffit de mes lèvres
Pour briser tes songes
Tu es fleuve je suis rive
Je te serre et tu fuis
Voici le calme coude
De ton sommeil en mes bras
Je tiens dans ma nuit
La brassée de la tienne
Tu es le galet poli
Que l’eau ne possède pas
Comme elle je te tiens
Et tu ne m’appartiens pas
Je vais dans la nuit
Chargé de tes songes
Il y aura toujours une aile
La dureté de l’eau qui danse
Et tu t’en vas loin de moi
Qui vais fidèle au long de toi.

(Max-Pol Fouchet)

Illustration: Alain Bonnefoit

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Non la faute n’est pas tienne (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2022



Non la faute n’est pas tienne fille aux ors blessés
Ni mienne: que pouvons-nous d’autre que pencher
Notre nuit et le bruissement de nos lèvres
Vers ce lieu sans lueur où douleur et joie
N’ont plus de nom ni d’univers fidèles.
C’est l’écho de nos coeurs qui tonne dans l’attente
Et nos corps sont dans l’air l’éclat des premiers jours.

(Georges-Emmanuel Clancier)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sieste éternelle (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2022



Sieste éternelle

Le blanc soleil de juin amollit les trottoirs.
Sur mon lit, seul, prostré comme en ma sépulture
(Close de rideaux blancs, oeuvre d’une main pure),
Je râle doucement aux extases des soirs.

Un relent énervant expire d’un mouchoir
Et promène sur mes lèvres sa chevelure
Et comme un piano voisin rêve en mesure,
Je tournoie au concert rythmé des encensoirs.

Tout est un songe. Oh! viens, corps soyeux que j’adore,
Fondons-nous, et sans but, plus oublieux encore;
Et tiédis longuement ainsi mes yeux fermés.

Depuis l’éternité, croyez-le bien, Madame,
L’Archet qui sur nos nerfs pince ses tristes gammes
Appelait pour ce jour nos atomes charmés.

(Jules Laforgue)


Illustration: Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :