Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lézarde’

Retouche à la méditation (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




    
retouche à la méditation

automne au goût de chair usée

de grands quartiers pendent
dans la chambre froide de l’âme

l’odeur est la lézarde du temps

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nos habitudes (Jacques Prevel)

Posted by arbrealettres sur 25 octobre 2017




    
Nos habitudes des grands échafaudages de poutrelles et de planches

Ici il y a l’indéterminé
Toute la misère éclatante
Des pans entiers écroulés du sommeil
Des lézardes et des rigoles de boue glacée
Et des paroles haletantes qui se maintiennent
Comme des feux follets
Comme la prescience de nos cris de haine
Ici il y a le tabernacle du mépris
Et nos vies somnambuliques
Nos yeux hagards et révulsés
Nos habitudes des grands échafaudages de poutrelles et de planches
Ici il y a les glaciers infranchissables
Du sarcasme et de la folie
Ici il n’y a rien qui soit au monde

(Jacques Prevel)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avoir tant offert (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2017



 

Illustration: ArbreaPhotos   

    
Avoir tant offert à l’aube
et ne récolter que des lueurs avares
qui abrègent le jour,
disparaître comme des feuilles
consumées par le feu.

Qui répondra à des paroles lézardées,
à une vie sans appel,
transparente après la pluie ?

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chanson (Gaston Miron)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2016



Chanson

Cortèges des semaines
les voix qui chantent faux
le jargon de nos peines
les amours mécanos

la jarre est dans l’eau morte
les espoirs verrouillés
les secrets sans escortes
et les corps lézardés

sept jours comme des flûtes
les balcons qui colportent
le front las qui se bute
au seuil muet des portes

sur une grande artère
s’en vont les mains fanées
le soupir des années
et l’orgue de misère…

(Gaston Miron)

Illustration: Gilbert Garcin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fin Août (Margarita Guarderas de Jijon)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2016



La lézarde, au cadran
ne bouge pas.
Des eucalyptus
un cercle d’incendie
suit le jour livide
depuis le matin.
Balsamiques, l’odeur
et le bruissement
prolongent l’éclat
tandis que l’oeil va
du brûlis à l’éventail.

(Margarita Guarderas de Jijon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

J’habitais un corps lézardé (Gaston Puel)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2016



J’habitais un corps lézardé;
il dut se fendre d’un coup:
je reçus l’aube
comme un baquet d’eau fraîche

(Gaston Puel)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Le mur est massif (Michel Deguy)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2016



 

Le mur est massif, de pierre pleine, dur, fini; pourtant il suinte
Le mur est lisse, neuf et vieux, durable, et pourtant il est lézardé,
et par la faille sourd et glisse une goutte, une bête, une mousse Le
mur accomplit son rôle, il borde, il bouche, il sépare, il dérobe, il
obstrue, et pourtant est-ce à lui de le faire, il protège, il soutène
l’insecte à 100%, il se lamente, il adosse la décision, il est compté
jusqu’à l’ose, il transperce les eaux, il vient de laisser passer la main
qui inscrivait, il met mortel en tête

Ici est tombé
Ici a vécu
Ici est mort
Ici a passé

(Michel Deguy)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lézarde entre deux nuits (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2015



Lézarde entre deux nuits

Les ajoncs, la pierraille au sursis de l’hiver,
Haute ruine aux lambeaux de songe,
Tous les siècles de l’obscur dans le vent,
La vallée, le grand pays familier et désert.
Le couple né de ces granits, de ces racines,
Et moi qui porte au fond des mots, au fond du sang
Je ne sais quel appel, je ne sais quel écho
De ce passage de serfs et de guerriers,
De vagabonds, de paysans et de rois,
D’enfances tenaces et terrifiées,
L’effrayante ou miraculeuse saveur
D’une lézarde entre deux nuits.

(Georges-Emmanuel Clancier)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tenace rengaine (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2015



Tenace rengaine

Face aux murs sans lézardes
Nos appels restent sans échos
Nos questions nous reviennent
Comme des balles

Seul un filament d’étoile
Elance le désir
Nous hisse hors de notre chair
Ranime
De l’espoir
La tenace rengaine.

(Andrée Chedid)

Illustration: Michel Boisgerault

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’AU-DEDANS DE L’EN-DECA (Robert Goffin)

Posted by arbrealettres sur 10 août 2015



 

Emilia Castaneda  (16) [1280x768]

L’AU-DEDANS DE L’EN-DECA

Belle d’aube et de caresses
Bulles de fard et de fleurs
Tout ce qui fut notre ivresse
Remonte des profondeurs

Des bruyères me reviennent
Au rythme des baisers las
Est-ce ta lèvre ou la mienne
Qui brûlait cette nuit-là

Est-ce plaie ou plainte Sont-ce
Des ecchymoses de ciel
Ou les lisières de ronces
D’un météore charnel

Sais-je quand surgit le doute
Entre la sève et le sang
Ou quand s’effeuillèrent toutes
Les fleurs du buisson ardent

Etait-ce un soir de dimanche
Que la lézarde s’ouvrit
Quand je touchai sur ta hanche
Un pressentiment d’oubli

Ce qui fut à jamais passe
Au gré de l’ombre et des jours
Tes mots n’ont sur la terrasse
Qu’un lointain reflet d’amour

Etait-ce un soupçon d’abîme
Est-ce toi serait-ce moi
Qui retombait de la cime
Qu’on n’atteint jamais deux fois

Est-ce pour la trop cruelle
Loi vaine d’un vain destin
Que notre flamme éternelle
N’eut qu’un instant de matin

Je cherche et toi sais-tu qu’est-ce
Qui lie et qui délia
Au tréfonds de notre ivresse
L’en-dedans de l’au-delà

(Robert Goffin)

Illustration: Emilia Castaneda

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :