Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Li Bo)’

Chanson du lac Qiu-pu (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2018




    
Chanson du lac Qiu-pu

Cheveux blancs longs de trois mille aunes
Aussi longs : tristesse et chagrins
Dans l’éclat du miroir, d’où viennent
Ces traces givrées de l’automne ?

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

A un ami qui part (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018



Illustration: Shen Zhou
    
A un ami qui part

Mont bleu côtoyant les remparts du nord
Eau claire entourant la muraille à l’est
En ce lieu nous allons nous séparer
Tu seras herbe, sur dix mille li, errante

Nuage flottant : humeur du vagabond
Soleil mourant : appel du vieil ami
Adieu que disent les mains. Ultime instant :
On n’entend que les chevaux qui hennissent

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cherchant l’ermitage du maître Yong (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018




    
Cherchant l’ermitage du maître Yong

Les hauts pics caressent le ciel de leur émeraude
Hors du monde, oublieux des ans qui passent

Écartant les nuages je cherche la sente ancienne
Adossé à un arbre j’écoute chanter la source

Près des fleurs un buffle accroupi se chauffe au soleil
Sur la cime des pins s’est endormie la blanche grue

Paroles dites : le fleuve en bas est crépusculaire
Tout seul je descendrai vers la froide fumée

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Buvant seul sous la lune (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018



Illustration: Hiramatsu Reiji
    
Buvant seul sous la lune

Parmi les fleurs un pichet de vin
Seul à boire sans un compagnon
Levant ma coupe, je salue la lune :
Avec mon ombre, nous sommes trois
La lune pourtant ne sait point boire
C’est en vain que l’ombre me suit
Honorons cependant ombre et lune :
La joie ne dure qu’un printemps!
Je chante et la lune musarde
Je danse et mon ombre s’ébat
Éveillés, nous jouissons l’un de l’autre
Et ivres, chacun va son chemin…
Retrouvailles sur la Voie lactée :
A jamais, randonnée sans attaches !

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au pavillon de Xie Tiao : banquet d’adieu pour le réviseur Yun, mon oncle (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018




    
Au pavillon de Xie Tiao : banquet d’adieu
pour le réviseur Yun, mon oncle

Le jour d’hier m’abandonne, jour que je ne puis retenir
Le jour d’hui me tourmente, jour trop chargé d’angoisses
Sur dix mille li, le vent escorte les oies sauvages
Face à l’ouvert, enivrons-nous dans le haut pavillon !
Comment oublier les nobles esprits, les génies de Jian-an
Et le poète Xie Tiao dont le pur chant hante ce lieu?
Hommes libres, superbes, aux rêves sans limites :
Monter jusqu’au firmament, caresser soleil et lune !

Tirer l’épée, couper l’eau du fleuve : elle coule de plus belle
Remplir la coupe, y noyer les chagrins : ils remontent, plus vifs
Rien qui réponde à nos désirs en ce bas monde
A l’aube, cheveux au vent, en barque, nous voguerons!

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lavé et parfumé (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018




    
Lavé et parfumé

Si tu te parfumes
ne frotte pas ta coiffe
Et si tu te baignes
ne secoue pas ta robe
Sache-le bien : le monde
hait ce qui est pur
L’homme à l’esprit noble
cachera son éclat
Au bord de la rivière
est le vieux pêcheur :
« Toi, moi, à la source
nous retournerons!»

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pu-sa-man (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2018



Illustration   
    
Pu-sa-man

Ruban d’arbres, tissé de brumes diffuses
Ceinture de montagnes à l’émeraude nostalgie
Le soir pénètre le pavillon :
Quelqu’un s’attriste, là-haut

Vaine attente sur le perron
Les oiseaux se hâtent au retour
Est-il donc voie de retour pour les humains ?
Tant de kiosques le long des routes, de loin en loin

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A une beauté rencontrée en chemin (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




Illustration: Ogata Gekko
    
A une beauté rencontrée en chemin

Le cheval blanc, altier, foule les fleurs tombées
Ma cravache pendante frôle le carrosse aux cinq-nuages
De la dame. Soulevant le rideau de perles, d’un sourire
Elle montre, au loin, la maison rouge : « C’est là. »

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mont Jing-ting (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018



Illustration: Yang Yongliang
    
Le mont Jing-ting

Les oiseaux s’envolent, disparaissent
Un dernier nuage, oisif, se dissipe
A se contempler infiniment l’un l’autre
Il ne reste que le mont Révérence

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mont Cuivre (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018



    

Le mont Cuivre

J’aime le mont Cuivre
c’est ma joie
Mille ans j’y resterais
sans retour
Je danse à ma guise :
ma manche flottante
Frôle, d’un seul coup
tous les pins des cimes !

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :