Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘liège’

Il s’est endormi (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 23 décembre 2018




Il attend que passe un Noël
et fait le mort tout un hiver.
La neige chenue couvre ses épaules.
Des aiguilles de glace pendent à ses mains gélives.
Il a fermé les portes et les volets de liège,
calfeutré ses bourgeons.
Il s’est endormi,
un écureuil et deux hiboux
sur le coeur.

(Jean-Michel Maulpoix)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

SORTILÈGES VUS DE LOIN (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018




    
SORTILÈGES VUS DE LOIN

Choses pleines de douceur,
Choses pleines de tendresse,
— Les grenouilles, les souris —
Je songe à vous quand m’oppressent
Les caresses de Paris.

Aux poissons dans les clairières
Et dans l’aube des rivières,
Au bruit des écluses d’eau…
Les cloches au bord du soir
Et les forêts immobiles
Où chassent trop de regards.

Cette mer des sortilèges
A tant baigné mon enfance
Que je reste sans défense
Devant ses bateaux de liège,
Contre ses armées de roses,
Sur ses abîmes où rôde
Une salamandre d’or…

Une chanson d’étincelles
Naît du feu, monte et s’endort.
Les roses tremblent dans l’eau,
Sur ce jardin qu’elle émeut,
En riant de ses pieds nus
Et de barques sur les fleuves
Fraîches de chants reconnus.

(Maurice Fombeure)

 

Recueil: A dos d’oiseau
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Voici le miel que font mes abeilles (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2018



Illustration: ArbreaPhotos
    
Voici le miel que font mes abeilles,
c’est l’ombre de l’enfance.

Je suis plus léger que le liège,
plus léger que l’écume,

et cependant je sombre
entraîné par Vénus
et par l’homme de neige.

(Jean Cocteau)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

CHANT CINQUIÈME (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2016




CHANT CINQUIÈME

Tu as fermé les yeux.

Et nuit une nuit vague
Pleine d’irréels creux,
De sons morts, comme bruit de liège,
De filets descendus dans l’eau.

Tes mains se transforment en souffle
D’inviolables lointains
Imprenables comme les images;

Et l’équivoque de la lune
Et le balancement, très doux,
Si tu me les poses tes mains
Sur les yeux, atteignent l’âme.

Tu es la femme qui passe
Comme une feuille
Et qui laisse aux arbres un feu d’automne.

(Giuseppe Ungaretti)

Illustration: Alexander Sigov

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au Petit Jour (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 25 mai 2016



aurore boreale

Au Petit Jour

Le schiste éclairera-t-il la nuit blanche du liège ?
Nous nous perdrons dans le corridor de minuit avec la calme horreur du sanglot
qui meurt
Accourez tous lézards fameux depuis l’antiquité plantes grimpantes carnivores
digitales
Accourez lianes
Sifflet des révolte
Accourez girafes
Je vous convie à un grand festin
Tel que la lumière des verres sera pareille à l’aurore boréale
Les ongles des femmes seront des cygnes étranglés
Pas très loin une herbe sèche sur le bord du chemin.

(Robert Desnos)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :