Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lisible’

Un savoir infini (Lionel Ray)

Posted by arbrealettres sur 4 janvier 2019



Illustration: Gabriel Gebka
    
Un savoir infini coule entre les rives,
tu regardes l’eau chargée du sang des hommes,
tu es uni au fleuve et au ciel.

Et le temps qui te semblait passer
n’est plus du temps.

Tu te souviens de la présence
sans nom des choses comme d’une musique
mentale et proche et presque lisible.

(Lionel Ray)

 

Recueil: Comme un château défait suivi de Syllabes de sable
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La légèreté à peine croyable (Lorand Gaspar)

Posted by arbrealettres sur 14 avril 2018




    
la légèreté à peine croyable
inespérée nous ouvre un instant
mais à quoi au juste ? on la sent
comme un air devenu soudain lisible
dans les mains retournées –

(Lorand Gaspar)

 

Recueil: PATMOS et autres poèmes
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me fiche que ce soit lisible (Séverine Daucourt-Fridriksson)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2018




Illustration: Salvador Dali
    
je me fiche que ce soit lisible
cela va entièrement être
et du coup assez

ps ces mots
ont le sens
qu’ils sont

(Séverine Daucourt-Fridriksson)

 

Recueil: A trois que le qui-vive
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Si suave est ton secret (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2018



 

Si suave est ton secret
si doux sa flamme ?
ses mots sont caresses dans le vent ?
on les devine sous l’eau ?
ou ne sont-elles lisibles
que sur les rides des pierres ?

(Luis Mizón)

Illustration: Yarek Godfrey

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne pliez pas les morts (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2017




    
Ne pliez pas les morts
que leurs os soient lisibles

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La sève devenue enfin lisible (Hassam Wachill)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



 

La sève devenue enfin lisible
sur les joues des statues.
Dans son sillage vers d’autres égarés,
ce chant exprimeur de notre
accord lointain.

(Hassam Wachill)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

LE DÉSIR N’A PAS DE LÉGENDE (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2017



    

Illustration: Lisa G

LE DÉSIR N’A PAS DE LÉGENDE (I)

Passé le genou où la main se creuse
comme une semence qui germe
en soulevant un peu la terre,
je vais vers ton ventre comme vers une ruche endormie.

Plus haut ta peau est si claire
que les jambes en sont nues pour tout le corps
et mon regard s’y use
comme au plus tranchant d’un éclat de soleil.

Au-delà, il y a ta lingerie qui sert à t’offrir
et à colorer mon désir.
Tes cuisses, lisibles de toute leur soie, se desserrent
et je vois la ligne de partage de ta chair.

Géants de la sensation,
mes doigts vont se fermer
sur le seul point du monde
où se carbonisent des hauteurs entières de jour.

Et c’est enfin la pleine rivière
que je remonte sans effort,
parce que tes seins s’y élèvent
comme deux cailloux à fleur d’eau.

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les mains vides (Jean-Paul Hameury)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2016



Nous avons cru longtemps
notre destin lisible
dans le chiffre des astres.

Longtemps nous avons pensé que les années
pouvaient l’une à l’autre se joindre
comme pierres d’une demeure
et que viendrait le jour
où nous poserions un bouquet
sur le faîte du toit.

Tout cela nous fut retiré.

Les mains vides aujourd’hui nous allons
parmi les chemins aux ivraies
à chaque pas découvrant la merveille
dont s’efface le nom.

(Jean-Paul Hameury)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Renouveler si possible le lucide exercice (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2016



Renouveler si possible le lucide exercice
de pénétrer en ces lieux où la clarté apporte
la brise au temps et aux lieux inviolés
Alors nous ne savons plus qui nous sommes
dans l’allure des champs que nous traversons
Mais avant tout les détails s’éclairent
et captent l’attention en lui donnant le dur désir
de mieux voir le frémissement de la netteté
où les objets se dessinent comme s’ils
sortaient d’un sommeil viscéral
comme si dans un silence fluide
ils étaient l’illustration du lieu
subtile immanence et gloire pudique
où au plus intime du réel l’objet devient lisible
dans son bonheur inaugural

(António Ramos Rosa)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :