Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Liu Yong)’

Quelle merveille de voir danser Yingying (Liu Yong)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2017



Quelle merveille de voir danser Yingying, et sa taille qui ondule,
Plus souple que la courtisane Saule,
Plus légère qu’hirondelle Volante.
Les grands personnages en robes de brocart
Qui festoient dans la salle d’apparat,
Pour le choix d’une danse offrent l’or à l’envie.
Elle jette un regard vers l’estrade odorante
Où les musiciens accordent leurs instruments,
Et à la faveur de la brise,
Ses pendeloques doucement frémissent.

Et voici que soudain commence la danse Nishang:
Elle s’élance, aérienne,
Au rythme progressif de ses crotales de santal.
Ses manches vaporeuses lentement retombent,
Tandis que les pas de ses lotus s’accélèrent,
Elle varie à l’infini les figures en suivant la cadence.
Il ne lui suffit pas
De renverser les murailles et ruiner les royaumes,
Elle pourrait aussi d’une seule oeillade,
Briser le coeur de dix mille hommes.

(Liu Yong)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Quand dans l’alcôve, il m’en souvient (Liu Yong)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2016



Quand dans l’alcôve, il m’en souvient, Je t’ai connu,
Je n’avais qu’une pensée,
Rester ensemble à jamais.
Mais, qui l’eût cru, à la joie de nos brèves rencontres
A succédé le long chagrin de la séparation.
Le printemps finissant a perdu ses couleurs.
Devant mes yeux embués,
C’est un tourbillon fou de chatons et de fleurs.
J’ai peur que la beauté du site
Ne s’évanouisse à ta suite.

A qui pourrais-je dire ma solitude ?
J’aurais dû m’en douter, tes serments de naguère
N’étaient que paroles légères.
Si J’avais su qu’il me serait si dur de t’oublier,
Dès le début je t’aurais retenu,
Car non seulement tu étais galant et plein de talent,
Mais quelque chose en toi
A captivé mon coeur.
Même si je restais tout un jour sans penser à toi,
Mille fois mes sourcils se fronceraient de peine.

(Liu Yong)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :