Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Lorine Niedecker)’

Pataugé, épié, pépié (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2019



 

abysses

Pataugé, épié, pépié
appris à écrire sur l’ardoise
avec la craie d’une mer ancienne
Si je pouvais lancer mes tentacules
au plus profond…
et que palpite une invisible lueur

(Lorine Niedecker)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pâques (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2018



Blackbird (Turdus merula) with freshly pulled worm

Pâques

Un merle devant la véranda
oeil oblique
extirpe
un ver

***

Easter

A robin stood by my porch
and side-eyed
raised up
a worm

(Lorine Niedecker)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La peine avance (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2018



 

Anna Lea Merritt Eve-in-the-Garden-of-Eden-1885-Anna-Lea-Merritt

La peine avance par vagues immenses,
elle passe, nous épargne,
Elle use de nous, nous en usons
elle est aveugle quand nous voyons

La conscience ne se limite pas
trop bonne pour y renoncer
sentirions-nous de la détresse
et sachant qu’elle cédera

(Lorine Niedecker)

Illustration: Anna Lea Merritt

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

POUR PAUL (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2018



 

roi-des-oiseaux-3

POUR PAUL

Paul
six ans déjà
ce livre que j’aimais sur les oiseaux
je te le donne.
J’ai pensé que Paul peut-être,
aujourd’hui plus grand que les typhas
autour de la Mare aux Canards
entre la rivière et le Détroit
garderait ce livre intact
y reviendrait chaque été

Paul peut-être

(Lorine Niedecker)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Matin d’épais brouillard (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2018



 

femme dans le brouillard

Matin d’épais brouillard –
je ne vois
que là où je pose le pied. Je porte
ma propre
clarté.

***

Fog-thick morning—
I see only
where I now walk. I carry
my clarity
with me.

(Lorine Niedecker)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

La vérité donne chaud (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2018



 

Marie Laurencin

La vérité
donne chaud

Il a rougi
quand j’ai dit

n’avoir jamais porté de collier
avant lui

***

Truth
gives heat

He blushed
when I said

before he came
I never wore beads

(Lorine Niedecker)

Illustration: Marie Laurencin 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

LAC SUPÉRIEUR (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2018



 

lac de glacier  Patagonie

LAC SUPÉRIEUR

Dans tout fragment de tout ce qui vit
il reste de la pierre

Dans le sang les minéraux
de la pierre

***

In every part of every living thing
is stuff that once was rock

In blood the minerals
of the rock

(Lorine Niedecker)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Lavomatic (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018



 

lavomatic

Lavomatic

Furtive, savonneuse
rencontre courtoise
devant les cuves
Après tout, l’extase
ne peut être constante

(Lorine Niedecker)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ma vie près de l’eau (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



hfad026001, 2009-10-06, 11:03 ,  8C, 3248x3888 (504+2144), 100%, Repro 2.2 v2,  1/60 s, R62.3, G48.8, B58.4

 

ma vie près de l’eau

ma vie
près de l’eau –
Écoute

la première
grenouille
du printemps

ou la planche
sur le sol froid
qui craque

Les rats musqués
rongent
les portes

de la jungle verte
des arts et lettres
Razzia

des lapins
sur mes laitues
Un bateau

deux –
pointés vers
ma grève

sous les envols
gouttes d’ailes
traîne d’algues

de la tendre
et grave –
Eau

***

my life
by water —
Hear

spring’s
first frog
or board

out on the cold
ground
giving

muskrats
gnawing
doors

no wild green
arts and letters
Rabbits

raided
my lettuce
One boat

two —
pointed toward
my shore

thru birdstart
wingdrip
weed-drift

of the soft
and serious —
Water

(Lorine Niedecker)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Assise chez moi (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2017



 

glace

Assise chez moi
à l’abri,
j’observe la débâcle de l’hiver
à travers la vitre.
Des pains de glace
glissent à vau-l’eau
cygnes sauvages
d’aujourd’hui.

(Lorine Niedecker)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :