Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘loyal’

Lorsque tu voudras bien déposer ce journal (Mona Guérin-Rouzier)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2017



 

Alexander Gorenstein 9

Soirée près de la lampe

Lorsque tu voudras bien déposer ce journal,
Et glisser ton regard vers le mien qui te guette,
Tu sauras que mon coeur amoureux et loyal
Est demeuré pareil au jour de sa conquête.
Alors tu me feras un récit machinal
De quelque fait nouveau, sans importance au fond,
En t’écoutant j’aurai ce sourire amical
Qui, tu le sais trop bien, cache un amour profond.

(Mona Guérin-Rouzier)

Illustration: Alexander Gorenstein

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Autrefois le Tao régnait (Lao Tseu)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2016



Autrefois le Tao régnait.
L’homme suivait
l’ordre de la nature.

Puis il advint une époque
où le Tao fut oublié et ce fut alors
l’ère de la justice des hommes.

Puis ce fut l’époque
de l’intelligence et de l’habileté.
et les ambitions
ne connurent plus de bornes.

La paix quitta les familles.
Mais c’est dans l’adversité
que se révèlent
les fils respectueux.

L’Etat sombra dans le désordre.
Mais c’est pendant l’anarchie
que surgissent
les serviteurs loyaux.

Ainsi le Tao
est toujours près de l’homme
pour le secourir.

(Lao Tseu)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES AMOUREUX (Luc Decaunes)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2016



 

LES AMOUREUX

Ils ont les yeux ouverts sur la flamme
L’étonnement persiste le coeur rit
Ils vont et viennent sur la terre
Avec la grâce du loisir

Le plaisir grave leur image
A l’envers dans tous les cachots
Ils jonglent nus avec les boules de l’orage
Un même sang leur tient lieu de maison

A la saison des fleurs et des oranges
Ils ont l’air de tout commencer
Jeunes jeunesse en tête
Privés de tout riches de tout
Entre l’espoir et la blanche colère
Ils battent le blé du partage

Leur rire est beau comme un dimanche
L’amour les tient entre ses dents l’amour les pèse
Sur le plateau loyal du sang.

(Luc Decaunes)

Illustration: Robert Doisneau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :