Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Ly-y-Hane)’

DÉSESPOIR (Ly-y-Hane)

Posted by arbrealettres sur 13 mai 2018



DÉSESPOIR

Appelle ! appelle ! Implore ! implore ! Stagne ! stagne ! Rêve ! rêve !
Pleure ! pleure ! Souffre ! souffre !… Toujours ! toujours !
A peine fait-il chaud que la saison du froid revient !
Ah ! qu’il est accablant d’exister !
Deux ou trois tasses de faible vin,
Ne suffisent pas, pour faire supporter l’âpre vent de l’aurore.

*

Les cygnes sauvages repassent déjà.
Ah ! que mon coeur est cruellement blessé !
Il y a longtemps que je les connais, pour les voir ainsi passer et repasser…
Les chrysanthèmes foisonnent, partout sur la terre, en une exubérance somptueuse.
Mais la fleur qui s’étiole ici,
Qui donc voudrait la cueillir ?

*

Ne suis-je pas la sempiternelle gardienne de cette fenêtre ?
Quand donc cette journée s’éteindra-t-elle dans l’obscurité ?…
Une pluie fine mouille les larges feuilles des paulownias.
Le crépuscule vient lentement ; l’obscurité tombe, tombe, goutte à goutte.
La voici complète, maintenant, la nuit, et rien n’est changé pour moi…
Oh ! comment pourrait-on détruire, à jamais, le mot : désespoir ?…

(Ly-y-Hane)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE LOTUS ROUGE (Ly-y-Hane)

Posted by arbrealettres sur 12 janvier 2017



LE LOTUS ROUGE

Une fleur s’ouvre, au-dessus de l’eau profonde… de l’eau profonde…
Je prends une ligne et je la lance, vers cette fleur aux racines profondes…
Vers cette fleur aux racines profondes…

Le mystère des dessous ténébreux est troublé,
le repos cesse, l’agitation s’étend au loin.
J’essaie, avec la ligne, de nouer le lotus…
comme si c’était là, son coeur !…

Le soleil flotte à l’extrême bord du ciel ;
il se dissout s’éteint, il se noie dans la nuit.
Il se noie dans la nuit !…

Je remonte à l’étage supérieur.
Je m’arrête devant ma toilette !…
O le triste et dévasté visage !…
Le triste et dévasté visage !…

Les plantes sauront reverdir
et former des pousses nouvelles…
Comment, sans espérance,
ai-je pu même parvenir jusqu’à ce jour ?…

(Ly-y-Hane)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :