Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘mamie’

Souvent l’amour est hors la loi (Bernard Friot)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2020



    

Souvent l’amour est hors la loi
il se moque des normes des règlements.

Je connais près de chez moi
quelques exemples éclatants.

Julien
est amoureux de son voisin
Damien

Lucie dit
qu’Émilie
est son mari
la femme du boulanger
a pour amant un jardinier

et la mamie
d’Élodie
a un petit ami
d’à peine vingt-six ans et demi.

Les gens alors sont médisants
ils papotent commentent condamnent absolument.

Laissez-les parler ne les écoutez pas
la loi le règlement c’est « aimez »
tout simplement.

(Bernard Friot)

 

Recueil: Je t’aime, je t’aime, je t’aime… Poèmes pressés
Traduction:
Editions: Folio Junior

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai taillé un bâton (Alexandre Blok)

Posted by arbrealettres sur 11 décembre 2017



Illustration: Daniel F. Gerhartz
    
J’ai taillé un bâton de chêne,
La neige tourbillonne doucement.
Que mes hardes sont pauvres et rudes,
Et si indignes de m’amie!

Pauvre gueux, je trouverai la route,
Parais, ô soleil de givre!
J’errerai à la grâce de Dieu,
Et le soir frapperai au carreau…

Et alors, de sa blanche main
Elle ouvrira sa porte secrète,
Si jeune, aux tresses dorées,
A l’âme transparente et limpide,

Tresses de lune et d’étoiles…
« Entre, ô mon aimable prince… »
Et mon pauvre bâton de chêne
Scintillera d’une larme précieuse…

(Alexandre Blok)

 

Recueil: Le Monde terrible
Traduction:Pierre Léon
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai des p’tites fleurs bleues (Paul Fort)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2017



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai des p’tites fleurs bleues
J’ai des p’tites fleurs bleues
Plus claires que tes yeux
Plus claires que tes yeux

Donne

Elles sont à moi
Elles ne sont à personne
Tout en haut du mont, mamie
Tout en haut du mont

Elles sont à moi
Elles ne sont à personne
Tout en haut du mont, mamie
Tout en haut du mont

J’ai des escarboucles
J’ai des escarboucles
Plus vives que ta bouche
Plus vives que ta bouche

Donne

Elles sont à moi
Elles ne sont à personne
Chez moi sous la cendre, mamie
Chez moi sous la cendre

Elles sont à moi
Elles ne sont à personne
Chez moi sous la cendre, mamie
Chez moi sous la cendre

La, la, la…
J’ai trouvé un coeur
J’ai trouvé deux coeurs
J’en ai trouvé mille
J’en ai trouvé mille

Montre

J’ai trouvé l’amour
Il est à tout le monde
Partout sur la route, mamie
Partout sur la route

J’ai trouvé l’amour
Il est à tout le monde
Partout sur la route, mamie
Partout sur la route

(Paul Fort)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :