Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Marcel Béalu)’

Le pays de verre (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 27 novembre 2019



Illustration: Polina Ntalampira
    
Le pays de verre

J’habite un pays peuplé de vivants
Dans ses clairs vallons de lacs et de cygnes
Nul ne vint jamais semeur de blasphèmes
Et même la nuit ne descendra plus
Cerner de broussailles l’eau des fontaines
Où se rassemblaient mes filles d’enfance
Pour festonner d’argent un coeur de sable
Le jour traverse les murs de cristal
Des rues sans nom de ce pays sans nom
Et celles qui sont à présent mes filles
Portent dans leur paume un coeur qui palpite
Comme un pigeon rouge au retour des îles
Mais je ne vous dirai pas nos amours
Car vous n’en pourriez croire vos oreilles.

(Marcel Béalu)

 

Recueil: Bris de vers Les émeutiers du XXè siècle
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une femme (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2018



Illustration: Henry Picou
    
Une femme

Une femme avec un sexe entre les jambes
Et de longs cheveux de noyée
Une femme aux yeux couleur de lierre
Aux seins tendres comme la rosée

Ses mains sont la forêt obscure
Où je me perds et qui me déchire
Sa nuque est la clairière ailée
Tous les chemins mènent au port

Sa chevelure est la tempête et le navire
Ses jambes sont la prairie sous-marine
(Prairie je veux dire où poussent les praires)

Une palourde noire y dort
Qui ne s’entrouvre que pour moi

(Marcel Béalu)

 

Recueil: L’Ardeur ABC poétique du vivre plus
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Celle que j’aime habite un miroir (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018



 

Chelìn Sanjuan 1967 - Spanish Magical Realism painter - Tutt'Art@ (25)

Celle que j’aime habite un miroir
Comment pourrais-je la rejoindre
Dans ce fracas d’astres glacés
Moi qui n’ai pas trop de silence
Pour ne ressembler qu’à moi-même

Aux marches blanches du sommeil
Glisserai-je ombre sans mémoire
Vers ce château de solitude
Défendu par tant d’oiseaux noirs

Pour monter jusqu’à son sourire
Sans déranger cette eau profonde
Qui le préserve de mourir
Il me faudrait être la nuit
Et ne plus savoir d’où je viens

(Marcel Béalu)

Illustration: Chelìn Sanjuan

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

RÊVE DANS LE RÊVE (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2018



RÊVE DANS LE RÊVE

ll m’est arrivé de rêver
Que je ne dormais pas.
Le matin quand je m’endormais enfin
— Toujours en rêve —
Je te tenais nue dans mes bras.

Tu es pour moi chaque jour
Comme ce rêve délicieux

A la fin d’un long rêve angoissé.
Toi qui seras ma mémoire
Quand j’aurai tout oublié.

(Marcel Béalu)

Illustration: Takahiro Hara

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tant de corps étonnés (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 7 juillet 2017



Daniel F. Gerhartz  (11) [1280x768]

Tant de corps étonnés
Sont entrés dans la terre
Que nous savons soudain
Pourquoi nous sommes là

Entre la rose rouge
Et l’oeil bleu de l’enfant
Jamais ne fut si blanche
La page du poème

(Marcel Béalu)

Illustration: Daniel F. Gerhartz

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hier est mort (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 7 juillet 2017



OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hier est mort aujourd’hui va plus loin
Derrière les grilles du parc abandonné
Un fantôme agite ses bras aux mains coupées

(Marcel Béalu)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce frémissement noir qui nous habite (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 7 juillet 2017



Christian Schloe - Austrian Surrealist Digital painter - Tutt'Art@ (4)

Ce frémissement noir qui nous habite
Ce besoin de pureté qui nous agite
Tant de contradictions cachent-elles
La folie des dieux ou celle des fous ?

(Marcel Béalu)

Illustration: Christian Schloe

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne suis plus seul (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



Albena Vatcheva  (35) [1280x768]

Je ne suis plus seul
Nous sommes ensemble

Je te trouve belle
Tu me trouves beau
Que le ciel soit bleu ou gris
Partons pour le paradis

(Marcel Béalu)

Illustration: Albena Vatcheva

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chant de l’araignée (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 20 juin 2017



– L’Araignée qui chante
En tissant sa toile,
C’est une invention de poète !

Un jour pourtant viendra
Où il n’y aura plus
D’autres bruits dans le monde
Que ce chant de l’araignée
Tissant sa toile.

(Marcel Béalu)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Voix des Arbres (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2017



 

Voix des Arbres

Les arbres timides et forts
La nuit parlent à voix haute
Mais si simple est leur langage
Qu’il n’effraie pas les oiseaux

Près du cimetière où les morts
Remuent leurs lèvres de cendre
Le printemps en flocons roses
Rit comme une jeune fille

Et parfois comme le coeur
Prisonnier d’un vieil amour
La forêt pousse un long cri
En secouant les barreaux.

(Marcel Béalu)

Illustration: Gustav Klimt

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :