Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Marcel Lecomte)’

Coïncidences (Marcel Lecomte)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2016



Il arrive que nous ayons l’occasion d’observer dans la vie quotidienne
des coïncidences plus ou moins touchantes.
Un esprit qui s’en tient à une vue réaliste du monde,
et qui sait observer attentivement, peut en déceler qui valent d’être retenues.
[…]
Tel esprit pensera encore ceci, à savoir que le plus remarquable de tout cela
est que notre vie puisse être effectivement soumise
à de telles coïncidences ou à de tels faits insolites.

(Marcel Lecomte)
Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Arabesque (Marcel Lecomte)

Posted by arbrealettres sur 26 février 2016


Le soir tu es un désir profond
qui luit comme une feuille de verre
brille feuille à feuille
brin d’herbe géant.
Tout s’écroule de moi.
Tu laisses un dessin sans apparences arabesque
serpente dans le noir – silence.
demain à l’aube en fleur-de-glace
mon espoir qui tinte au réveil de la forêt
et – femme – tu seras la lune
suspendue à la dernière branche morte

(Marcel Lecomte)

Illustration


Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elégie (Marcel Lecomte)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2015


Je veux que votre visage
ne soit plus dans ma mémoire
qu’une image deux fois brouillée
comme celles des petits enfants

Je veux que votre visage
ne soit plus dans ma pauvre âme
qu’une lumière ignorée
dans un temple païen désert

Je ne veux plus me souvenir
de ce matin de bel été
où nous avons longtemps cherché
cette fleur que vous aimez tant

Je ne veux plus me souvenir
de certaines de vos paroles
prononcées d’une étrange façon

de certain coin de paysage
où nous avons écouté rire
la musique de nos deux âmes.

Je ne veux plus me souvenir
de votre si grande bonté
et de votre si beau sourire

et si je vous rencontre un soir
je regarderai la lumière
intérieure de mon orgueil

et si je vous rencontre un soir
je regarderai la flamme
tremblante de votre bouche

(Marcel Lecomte)


Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LUCIDE (Marcel Lecomte)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2015


 


 

Anne-Marie Zilberman (1)

LUCIDE

Je me suis jeté sous ton visage.
Mes paroles tremblent en sa présence, paroles
de sourdes confidences à moi-même,
comme en rêve, si j’approche du paysage que je cherche
du paysage semblable au creux des lignes de mon destin

Je sais que tu es le secret qui me concerne.

*

Tes regards brûlent les zones les plus précieuses de ma vie

Elles s’éveillent et se tendent vers toi pour mourir.

Dans un paysage de mort plus complexe que la vie,
qu’elles voudraient montrer encore à tes regards.

*

L’ombre couvre ton front de ses ailes secrètes.
Ton corps se penche et ta main tendue fait frémir le sable du rivage désert.
Sur une route de ton regard avance l’une de mes pensées que tu as prise.
Ta présence contient tout le possible de ma vie.

*

Tu regardes la mer ou ce miroir secret ?
Et je regarde ton visage.
Et tu écoutes pendant de lentes minutes.
La voix de mon amour suit les pas de ton rêve.

*

Connais-tu les reflets du silence ?
Respirant à peine, ton visage te contemple dans mon regard.
Tu ne peux plus me refuser la trace et la forme de ses puissances.
Cette soeur que tu rejoins te sait mieux que tes rêves.

*

Indifférente, distraite,
il n’est pas un de tes gestes
dessinant le silence,
qui ne surprenne le rythme de ma vie,

à la façon d’une voix de vertige,
à la façon d’une voix qui se souvient de ses songes.

Indifférente, distraite.

A l’ombre de tes gestes
mon destin s’arrête.

(Marcel Lecomte)

Illustration: Anne-Marie Zilberman

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :