Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘marchandise’

Mes yeux sont beaux (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2018



 

Abdalieva Akzhan -   16

Mes yeux sont beaux
j’ai un marteau et des clous
qui veut de ma marchandise
je cloue les rêves sur les fronts

mes yeux sont beaux
j’ai un marteau et des clous
qui veut de ma marchandise
j’en fais des traînes
longues comme une agonie

j’ai longues provisions de joie
celle qui veut de ma marchandise
je l’accrocherai à un morceau de vent

mes yeux sont encore plus beaux
de n’avoir pas franchi le seuil
je vous clouerai tous aux portes des vents

chut… ma valise est vide
mais où sont les anges
qui déballeront pour moi leurs joies

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Abdalieva Akzhan

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il est fou ! (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2018



Jane Palmer  Marteau 

Il est fou !
… Mes yeux sont beaux
j’ai un marteau et des clous
qui veut de ma marchandise
je cloue les rêves sur les fronts
Mes yeux sont beaux
je vous clouerai tous aux portes des vents
Qui viennent d’ailleurs
Qui ne veut pas de ma marchandise
je suis celui qui ne sait pas ce qu’il veut
Chut!
Ma valise est vide
Mais où sont les anges
Qui pour moi déballeront leurs joies.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Jane Palmer

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MARCHAND DE BALLONS (Manuel Bandeira)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2018



le_marchand_de_ballons [800x600]

 

MARCHAND DE BALLONS

Au marché de petite banlieue
Un homme loquace fait l’article de ses ballons de couleur :
— « Le meilleur amusement pour les enfants! »
Autour de lui, un cercle de petits enfants pauvres,
Regarde avec des yeux extasiés les grands ballons ronds.

Cependant le marché bat son plein.
Voici qu’arrivent les dames pauvres,
Et les servantes des dames riches,
Et les femmes du peuple, et les blanchisseuses des alentours.
Sur l’étal des poissonniers,
Dans les échoppes de céréales,
Auprès des paniers de légumes,
On marchande avec acrimonie pour un sou.

Les enfants pauvres ne voient ni les tendres petits pois
Ni les tomates écarlates,
Ni les fruits,
Ni rien.

On comprend bien que pour eux ici au marché
la seule marchandise utile et vraiment indispensable
ce sont les ballons de couleur.
Le vendeur infatigable bonimente :
– « Le meilleur amusement pour les enfants! »
Et autour de l’homme loquace les petits enfants pauvres font
un cercle inamovible de désir et d’émerveillement.

(Manuel Bandeira)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CRI DU VENDEUR SOUS-MARIN (Rafael Alberti)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2017



CRI DU VENDEUR SOUS-MARIN

Qu’il serait doux de demeurer
en un jardin au fond des mers,
auprès de toi, ma jardinière!

Dans une carriole tirée
par un saumon, ô quelle joie
de vendre sous la mer salée
tes marchandises, mon amour !

— Algues fraîches, algues de mer,
qui veut des algues de la mer?

(Rafael Alberti)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :