Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Marianne Dubois)’

LES JARDINS DE L’AUBE (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2018




– LES JARDINS DE L’AUBE –

Jardin de la présence
Jardin du Rire
Jardin d’une amitié
Jardin de la peur
Jardin de l’attente
Jardin de la promesse
Jardin de l’invisible
Jardin souterrain
Jardin de la Rencontre
Jardin de Flamme
Jardin aux papillons
Jardin de la vieillesse
Jardin d’ivresse
Jardin du vide et du plein
Jardin sans nom et sans limite
Jardins de l’inspiration
Jardins de l’infini
Jardin de la rose (dialogues)
Jardin des elfes
Jardin sous l’éclipse (le 11 août 1999)
Jardin de l’arbre
Jardin de la rive intérieure ou la Spirée

(Marianne Dubois)

son site ici

Illustration: Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le jardin de la rive intérieure ou la Spirée (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2018



Le jardin de la rive intérieure
ou la Spirée

Les branches fleuries de ma spirée respirent
doucement dans le vent.
Ce buisson éblouissant de beauté dessine dans
mon coeur la présence infinie de ma félicité.
Chaque fois que la spirée murmure sa joie
si tremblante et fragile dans le printemps,
je retrouve un passé qui s’impose et se fond
dans l’heureux aujourd’hui.
Il suffit de porter quelques instants son attention sur
elle, sur le cadeau qu’elle représente,
pour discerner sa parole, dissimulée en cet étincellement
glorieux qui s’offre sans condition.

Quand la reconnaissance s’établit un mur tombe
et laisse fleurir de merveilleuses retrouvailles.
Est-ce un passé lointain qui se rappelle à la mémoire
ou bien l’avancée vers un monde inconnu ?
Le voyage est sans direction et s’immerge dans le présent.

La beauté passagère et pourtant infinie de n’importe
quel organisme vivant parle un langage que nous avons
à découvrir ou bien à reconnaître.

Au jardin de la rive intérieure les espèces minérales,
végétales, animales ou humaines se rencontrent
dans le partage d’une même destinée.

Rien ne nous sépare si le coeur se réveille,
si l’âme s’ouvre à l’émerveillement de l’échange,
si la source jaillit dans la joie des origines.

(Marianne Dubois)

son site ici

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Jardin de la Vieillesse (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2017


 

Le Jardin de la Vieillesse

Vieillesse heureuse et infinie
Eclairée de l’intérieur,
Vieillesse glorieuse,
Accomplissement de vie
Dont la mort est la suprême étincelle,
Sois bénie dans ta beauté,
Dans ta douce plénitude.

Lorsque toutes les guerres se sont tues
Au coeur de nous-mêmes,
Lorsque tous les désirs s’effacent
Dans la confiance,
Chaque jour, comme un diamant,
Scintille au soleil du grand âge.
La joie se profile et s’élargit
Au-delà de toute frontière.

Les mondes se mélangent
Et dévoilent leur unité première.
Si le coeur, avec les ans,
Peut grandir plus loin que ses limites
Le courant d’amour qui nous relie
Guérira nos misères
Les croyances qui nous divisent
Pourront se dissoudre
Et cet élan de la conscience nous portera
Vers d’incroyables contrées
La puissance de l’esprit,
Le pouvoir du partage
Régneront peut-être,
Si nous leur donnons
Les ailes de l’intuition
Et le souffle royal d’une audace enflammée.

(Marianne Dubois)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu es entré dans ma maison (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 13 décembre 2016




Tu es entré dans ma maison.
Je savais que c’était Toi, en qui je ne pouvais croire.
Je n’osais lever les yeux vers ton visage.
Comment imaginer le visage de l’Amour ?

(Marianne Dubois)

son site ici

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jardin de la Flamme (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2016



Jardin de la Flamme

Tu es là de nouveau, si différent, si divinement le même dans le jardin de mes bras comblés.

En cette adolescence nouvelle qui fleurit sur les bords d’un autre monde,
je t’offre ma passion, ma force d’Amour qui part en flammes ou en cris aux pieds de ton éternité.

Tu me traverses de part en part comme un orage fou.
Ouragan de tendresse tu danses ma vie
comme je danse la tienne au rythme fulgurant de la tempête.

Tu crées ma puissance pour que je puisse te créer et maintenant,
foudroyée par ton Amour, il ne reste plus rien.

Sans nom et sans visage,
il ne reste que TOI dans le vide infini de ton immensité.

(Marianne Dubois)

Illustration: Le Bernin

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les jardins de la Rose (Dialogue) (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Les jardins de la Rose
(Dialogue)

Moi :

Rose éphémère et fragile, veux-tu bien te laisser
cueillir ?

La rose :

Laisse-moi jouir encore de la fraîcheur matinale de
ton jardin et cueille-moi juste avant que la chaleur
ne me brûle. Si tu me parles en me cueillant, ton
amour guérira ma blessure et je serai bien dans le
vase à l’ombre de ta maison.

Moi :

Pourquoi ta parole me fait-elle pleurer ?

La rose :

Parce que tu t’étonnes et t’émerveilles chaque fois
que tu perçois ma réponse et pourtant quoi de plus
naturel ? Je n’aurais jamais pu éclore si tu n’avais
pas écouté le rosier lorsqu’il était en train de mourir.
Tu l’as déplacé pour le mettre en ce lieu guérisseur
choisi pour renaître et ce lieu comme un fil de
lumière qui nous relie m’a permis de t’offrir
et d’offrir encore à l’été le cadeau de ma ferveur.
Je peux te donner maintenant cette beauté de velours,
si rouge et intense de ma robe parfumée.

Moi :

Lorsque tu me parles il me semble reconnaître
la voix de mon coeur et mon coeur délire chaque fois
qu’une tendre communion transforme la couleur du jour.

La Rose :

Cette voix est bien celle qui te vient de toi-même
puisque je suis toi lorsque plus rien n’est séparé.

Moi :

Merci ma reine, merci ma rose, merci moi-même
pour la joie transparente et infinie d’un instant de
vérité.

(Marianne Dubois)

son site ici

Illustration: Vladimir Kush

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jardin de la promesse (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Jardin de la promesse

Tu seras comme un jardin
Habité de merveille
Un jardin qui scintille
Sur la plage intérieure
Chaque plante fait éclore
Une fleur matinale
Embrumée de rosée
Et dessine la promesse
D’un ciel entr’ouvert
Chaque pierre y respire
Le mystère d’un trésor.
Et jour après jour
Un peu d’ombre se déchire
Pour laisser en tremblant
Se mûrir le silence
Et monter comme un astre
Dans l’immense éblouissement
le triomphe inconnu de la délivrance

(Marianne Dubois)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Jardin d’ivresse (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 25 juillet 2016



Jardin d’ivresse

Amour Feu, mon brasier, ma déchirure, tu viens
d’en haut, tu viens d’en bas, de partout à la fois.
Je suis l’incendie, je suis la joie qui me consume.

Quel est ce Feu, cette combustion extatique et
sans Fin, cette ivresse embrasée ?

Au couchant de ma vie, tu jaillis ma folle
incandescence et la mort à l’horizon comme un
cri d’Amour exhale son triomphe. Quelle est cette
fusée qui explose en plein coeur et me donne
une puissance exaltante et cachée ?

Quand la peur de mourir, calcinée jusqu’à la
moelle n’est plus qu’une gerbe d’étincelles
enivrée de soleil, dans quels rires, dans quelles
transes, dans quelles Amours inconnues puis-je
encore me consumer ? Quand la mort se profile
et devient fleur au jardin de ma passion qu’ai-je
encore à découvrir, à cueillir ou donner ?

Danser la mort, danser la vie à tous les instants,
c’est danser la naissance d’un million d’éclats de
rire.

(Marianne Dubois)

son site ici

Illustration: Josephine Wall

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si tu peux contempler le trésor (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2016



Si tu peux contempler le trésor qui n’est autre que
toi-même, tu verras qu’il contient l’univers en même
temps qu’il ne contient rien et cette connaissance
intime sera pour toi merveille et délivrance.

Quand tes mains ouvertes accueillent la vie sans
rien retenir tu plonges démesurément dans la
Source, dans l’espace illimité de cet autre toi-même,
dans le son créateur qui s’élance et se multiplie,
dans le rire infini qui enfante les mondes et le chant
de l’univers.

(Marianne Dubois)

son site ici

Illustration: Josephine Wall

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Jardin de l’invisible (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2016



Jardin de l’invisible

Tu chemines sans voir
Sur les sentiers parallèles
D’un espace éclaté
Le futur s’apprivoise
Et se laisse cueillir
Par la source ignorée
Qui jaillit de ton coeur.
Sur les murs écroulés du destin
La liberté s’éveille.
Si tu marches comme un roi
Dans la confiance nue
Ton corps est sans frontière
A l’aube fière de ta libération
Et dans le mouvement triomphant
Cadence de vie, cadence de mort
Tu caresses foudroyée
Les bords étincelants
Que l’Amour ensoleille

(Marianne Dubois)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :