Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Marie Huot)’

Au bord du champ (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2018



Au bord du champ j’avais dressé une table sommaire pour t’y inviter
Je ne voulais pas forcément manger des bêtes gracieuses
je craignais de garder un peu d’elles au fond de moi
Je l’avais fait pourtant
j’avais mangé leur grâce jusqu’à l’os
Mais je ne voulais pas dire leur nom
car si mon ventre leur était une petite tombe
je craignais que leurs fantômes viennent tourner
chaque nuit devant mes yeux
soufflant à mes oreilles des plaintes ardentes
Avec toi je me sentais prête à dévorer toutes sortes de bêtes
Je l’avais fait
n’en parlons plus

(Marie Huot)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cette nuit, éveillés (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018




    
Cette nuit, éveillés, nous avons guetté d’une même oreille
le fracas terrifiant de la proue qui déchirait l’horizon

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et si notre voix (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018




Illustration
    
Et si notre voix est ce pur enchantement
elle traversera à gué la terre des hommes,
les ronces et leurs désastres
et il lui faudra toutes les immensités

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour prendre appui (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018




    
Pour prendre appui
nous chuchotons à dieu
nos mirages secrets
Quand il ne répond pas
nous avons des appeaux

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elles élèvent leurs voix (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018




    
Elles élèvent leurs voix contre les dévoreurs de forêt
et demandent grâce pour leurs pères
Si l’on trouve encore de grands arbres centenaires
c’est qu’une nymphe à voix de sirène habite en eux

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des hommes marchent (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018




    
Des hommes marchent
des nomades des promeneurs solitaires
ils lissent sous leur pas la terre comme un galet
D’autres hommes allument des bougies
posent des suppliques sous trois cailloux

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un choeur de sirènes (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018



Illustration: Victor-Louis Mottez
    
Un choeur de sirènes
traverse cette vie

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Notre soeur (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2018



Illustration: Knut Ekval 
    
Notre soeur à voix de sirène
plus belle que toutes les voix de sirènes
élève son chant à chaque navire qui passe
afin de le charger d’espoir

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

S’il vous plaît (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2018




    
Cette nuit éveillés nous avons guetté d’une même oreille
la petite voix en sourdine qui montait de nulle part
« S’il vous plaît encore un peu de vivre »

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La nuit vient sous le Pont aux Trembles (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 1 juin 2018



La nuit vient sous le Pont aux Trembles
je me souviens d’une phrase que quelqu’un disait :
il faut faire son deuil
Le deuil que je fais est tout fripé
J’ai beau m’appliquer
je ne sais pas faire mieux que cela
une chose froissée roulée en boule
que j’essaie en vain de cacher sous mon lit

(Marie Huot)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :