Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Mario Quintana)’

Les étapes (Mario Quintana)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2017



 

Les étapes

Ne va pas à l’escalier du rêve
pour ne pas réveiller les monstres.
Ne grimpe pas au grenier – où
les dieux, derrière leurs masques,
cachent le propre énigme.
N’y descends pas, n’y gravis pas, restes.
Le mystère est bien dans votre vie!
Et c’est un rêve fou que notre monde …

(Mario Quintana)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Émergence (Mario Quintana)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2017



 

Émergence

Qui fait un poème ouvre une fenêtre.
Respire, toi qui est dans une cellule étouffé,
Cet air qui entre par elle.
Et pour cela les poèmes ont du rythme
– pour que tu puisses respirer profondément.
Qui fait un poème sauve un noyé.

(Mario Quintana)

Illustration: Stéphane Pencréac’h

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Tambour d’étonnements (Mario Quintana)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2017



 

Julia Perret    -tenir-la-lumiere

Tambour d’étonnements

Tes poèmes, ne les date jamais…
un poème n’appartient au temps…
Puisque dans son pays étrange,
s’il y a une heure, c’est toujours l’heure extrême
Quand l’ange Azraël nous étale à la soiffarde
lèvre le calice inextinguible…

Un poème cela existe pour toujours, poète:
Ce que tu écris aujourd’hui c’est bien le même poème
Que celui que tu as écrit dans ta jeunesse,
Et c’est aussi le même que
bien après ton dernier départ,
Quelqu’un lira à voix basse en s’émouvant
À le faire vivre à nouveau…

(Mario Quintana)

Illustration: Julia Perret

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :