Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Martine Broda)’

Au fond du lac terrible (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2018



au fond du lac terrible
au bord du lac instant
je viens chercher mon amour
dans la bouche l’hirondelle de sa mort
immobile et ravie

suspends l’amour dans ton amour
un seul cri de mon amour
brise le verre dans tous les yeux
est le seul coup d’archet
pour qui le monde eût mérité de vivre

(Martine Broda)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Existence incendiée (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2018



 

Mario Sanchez Nevado   ado [1280x768]

existence incendiée
désirant l’incendie

la beauté affamée
même avec sa souffrance

elle demande un c’est ainsi
le vent maigre sur l’allégorie

(Martine Broda)

Illustration: Mario Sanchez Nevado

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cette femme (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018



 

Júlia Fernández Sánchez 8773

cette femme ou rose efflanquée
habitait la rigueur
elle aiguisait sa jeunesse
une souffrance de cristal
rallumant sans faiblir
la bougie de faim plus claire
la parole gravée
par l’épine porte-rose dans son coeur

(Martine Broda)

Illustration: Júlia Fernández Sánchez

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’adhère à toi (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2018



 

Andrius Kovelinas 21 [1280x768]

j’adhère à toi.

l’enfer qui hurle dans les plis
fait revenir la joie qui troue
dégage des habits fripés
un être léger

de douleur

(Martine Broda)

Illustration: Andrius Kovelinas

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cascades en trilles de cristal (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2018



 

cascades
en trilles de cristal

elle rit à l’escarpolette
et chante

(Martine Broda)

Illustration: Arthur Spear

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

« Je voulais vous voir en plein jour » (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2018



 

« je voulais vous voir en plein jour »

une nuit plus secrète
éblouissait derrière la peau

franchissable

aveu tu au vous
du regard

(Martine Broda)

Illustration: Bruno Di Maio

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La main fascinée (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 15 avril 2018



 

happant l’abîme,
la main fascinée

(Martine Broda)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Mais … (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2017



 

mais l’arbre charnel
de désir absolu
tu l’as rêvé peut-être

sur le néant du monde
ô transparence de l’amour
tu l’as rêvé peut-être

mais qu’un signe contre temps
la présence et l’absence échangent leur sens
qu’importe si tu as rêvé

qu’importe si tu as rêvé
si ta fidélité prend nom d’oubli
l’arbre de sang prend corps

la brûlure est réelle

(Martine Broda)

Illustration: Danielle Decollonge

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce recommencement (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2017



ce recommencement

je voulais te l’avouer
à travers des mots sans larmes

tandis que sous

je t’aime

une rose de l’horizon

depuis que je te connais

je porte un renoncement je porte
joues d’enfant de l’inconnu

le nom du poème

(Martine Broda)

Illustration: Salvador Dali

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme un trait brûlant (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2017



 

ce recommencement

comme un trait brûlant
la peau et suppliant
l’énigme désirer

ce recommencement tant

quand lasse
incline

un regard un retrait une

(Martine Broda)

Illustration: Odile Wysocki-Grec

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :