Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Martine Broda)’

Le langage (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 14 avril 2020



 

Sarolta Bán n14 [1280x768]

nous frôlant dans la gravité

le langage est un miracle
portant à la rencontre

(Martine Broda)

Illustration: Sarolta Bán

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ce recommencement (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2020



 

Ernesto Arrisueño 601

ce recommencement

comme un trait brûlant
la peau et suppliant
l’énigme désirer

ce recommencement tant

quand lasse
incline

un regard un retrait une

(Martine Broda)

Illustration: Ernesto Arrisueño

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Epine en moi (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2020



 

Misha Gordin shout1

épine
en moi
plus claire

je viens
douleur
trouée

oubli
cloué
de terre

(Martine Broda)

Illustration: Misha Gordin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Deuil deuil deuil (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2020



 

 

Mahir Ates fc65b [1280x768]
 
deuil deuil deuil main de feuilles
trouée par la pensée

(Martine Broda)

Illustration: Mahir Ates

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Douleur (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 9 février 2020



 

Edvard Munch  Consolation  o1_500 [1280x768] [1280x768]

Douleur

je ne tiens plus à toi que par un lambeau
mais je tiens à toi de toute ma douleur

(Martine Broda)

Illustration: Edvard Munch

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Bref et brûlant (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 9 février 2020



 

Maria Cristina Romero Duarte Sublimacion 1,50mt X 1,20mt_ [1280x768]

bref et brûlant
comme la douleur

(Martine Broda)

Illustration: Maria Cristina Romero Duarte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Le bleu regard (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2020



 

Anne-Marie Zilberman (25)

lorsque le corps vidé

d’avoir pleuré le jour
d’avoir pleuré la joie

(gerbe d’angoisse)

de chaume auréolé
on croise

le bleu regard qui fait jouir

(Martine Broda)

Illustration: Anne-Marie Zilberman

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En creux (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2020



Chantal Dufour -L-Oiseau-vert-1994 [1280x768]

 

en creux
d’un plein présence
la brûlure est réelle

qui n’a rien est
ne peut rien perdre

le monde était autour
d’un grand jardin brûlé

le vide était un centre
où tout se recréait

l’amour dans le regard
ne peut manquer d’amour

(Martine Broda)

Illustration: Chantal Dufour

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le gris (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2020



 

Misha Gordin crowd42 [1280x768]

le gris

explosant immobile. sans mémoire ni.

le gris trouve
un récit. perd sa main
dans le sommeil des pierres pourvu qu’il se taise
encombré d’os blanchis.

qu’il soit lourd et gisant.

(Martine Broda)

Illustration: Misha Gordin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sentir respire (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2020



 

Igor Morski  (39) [1280x768]

sentir respire encore
respire est ressenti.

(Martine Broda)

Illustration: Igor Morski

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :