Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Maurice Carême)’

Il pleut doucement, ma mère (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018


hdax0e4v

 

Il pleut doucement, ma mère,
Et c’est l’automne
Si doucement
Que c’est la même pluie
Et le même automne
Qu’il y a bien des ans.

Il pleut et il y a encore,
Comme il y a bien des ans,
Combien de cœurs au fil de l’eau
Et combien de petits sabots
Rêvant au coin de l’âtre.

Et c’est le soir, ma mère,
Et tes genoux sont là
Si près du feu
Que c’est le même soir
Et les mêmes genoux
Qu’il y a bien des ans.

Il pleut doucement, ma mère,
Et c’est l’automne
Et c’est le soir, ma mère,
Et tes genoux sont là.

Prends-moi sur tes genoux, ce soir,
Comme il y a bien des ans
Et raconte-moi l’histoire
De la Belle au bois dormant.

(Maurice Carême)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le givre (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



givre [800x600]

Le givre

Mon Dieu ! Comme ils sont beaux
Les tremblants animaux
Que le givre a fait naître
La nuit sur ma fenêtre

Ils broutent des fougères
Dans un bois plein d’étoiles,
Et l’on voit la lumière
A travers leurs corps pâles.

Il y a un chevreuil
Qui me connaît déjà ;
Il soulève pour moi
Son front d’entre les feuilles.

Et quand il me regarde,
Ses grands yeux sont si doux
Que je sens mon cœur battre
Et trembler mes genoux.

Laissez moi, ô décembre !
Ce chevreuil merveilleux.
Je resterai sans feu
Dans ma petite chambre.

(Maurice Carême)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Il est dangereux de rêver (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018


étoile

Il est dangereux de rêver
Seul à seul avec une étoile…

(Maurice Carême)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 3 Comments »

L’élu (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



 

Carlo Maria Mariani -  (40)

L’élu

Il passa sans nous voir
Sur la route du songe.
Connait-il son pouvoir
Ou craint-il nos mensonges ?
Nos fables coutumières
Ne le contentent plus;
Il est déjà l’élu
D’une étrange lumière.
Il est dans le secret
Des bêtes et des feuilles,
L’ami sûr et discret
Que les choses accueillent.
Il a quitté sans doute
Ce qui n’est plus pour lui
Qu’une image de route,
Qu’un semblant de pays.

(Maurice Carême)

Illustration: Carlo Maria Mariani

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’heure du crime (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



coeur-d-artichaut [800x600]

L’heure du crime

minuit. Voici l’heure du crime.
Sortant d’une chambre voisine,
Un homme surgit dans le noir.

Il ôte ses souliers,
S’approche de l’armoire
Sur la pointe des pieds
Et saisit un couteau
Dont l’acier luit, bien aiguisé.

Puis, masquant ses yeux de fouine
Avec un pan de son manteau,
Il pénètre dans la cuisine
Et, d’un seul coup, comme un bourreau
Avant que ne crie la victime,
Ouvre le cœur d’un artichaut.

(Maurice Carême)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Comme tout est simple, mon Dieu ! (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



 

vache-animal-humour-naif_1150

Comme tout est simple, mon Dieu !
Ce nuage sur le mélèze,
Cette vache dans le pré bleu,
Au bord du sentier, cette fraise.

Ainsi je suis devenu sage
Sans même m’en être aperçu.
Des jours disparus, je n’ai plus
Que les clartés sur le visage.

Et mon coeur est aussi à l’aise,
Aussi calme en vos mains, mon Dieu,
Que ce nuage, ce mélèze,
Cette vache dans le pré bleu.

(Maurice Carême)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le boeuf (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



 

boeuf-peinture

Le boeuf

Que voyait-il au fond du pré,
Ce bœuf qui restait là, figé,
A regarder, halluciné,
Un buisson d’églantiers ?
Il n’y avait pas un oiseau,
Pas l’ombre d’un nuage,
Pas de vent qui, sur le coteau,
Eût fait trembler un seul branchage.
Que voyait-il, que nul ici
Ne pouvait même deviner,
Pour demeurer halluciné
Devant ce buisson d’églantiers?

(Maurice Carême)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai de toi une image (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



 

Koh Sang Woo 1978 - Korean photographer -  (11) [1280x768]

J’ai de toi une image
Qui ne vit qu’en mon coeur.
Là, tes traits sont si purs
Que tu n’as aucun âge.

Là, tu peux me parler
Sans remuer les lèvres,
Tu peux me regarder
Sans ouvrir les paupières.

Et lorsque le malheur
M’attend sur le chemin,
Je le sais par ton coeur
Qui bat contre le mien.

Vers le soir, tu me parles parfois de la mort
Comme si tu étais déjà un peu absente,
Comme si ton coeur se détachait sans effort
De la vie dont tu fus la docile servante.

Tu me parles paisiblement de la maison
Qu’il ne faudra pas vendre et des vieux groseilliers
De ton jardin qu’on ne devra pas arracher,
Et des miettes de pain à donner aux pinsons
Qui viennent dès l’hiver picorer dans la cour,
Et de tous ces simples travaux de tous les jours
Que tes mains dénouées auront abandonnés.

Et ta voix coule alors, pareille à un ruisseau
Qui s’en va humblement, comme le veut sa pente,
Mais qui, sans le savoir, fait refleurir la menthe
Et met au creux des prés des morceaux de ciel bleu.

(Maurice Carême)

Illustration: Koh Sang Woo

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Sur la tapisserie (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



 

5321

Sur la tapisserie

Dans un coin obscur de ma chambre,
Sur la tapisserie,
Il y a des fleurs qui ressemblent
A de petites filles.

Elles s’en vont, claires et sages,
Se tenant par le bras,
Dans un étrange paysage
Aux chaumières sans toit.

J’ignore encore trop de choses
Pour les accompagner
Dans les domaines où l’on ose
Causer avec les fées.

Mais lorsqu’il pleut, si je m’ennuie,
Je les fais quelquefois
Sortir de la tapisserie
Pour jouer avec moi.

(Maurice Carême)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La tranche de pain (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



 

f84e

La tranche de pain

Un enfant seul,
Tout seul avec en main
Une belle tranche de pain,
Un enfant seul
Avec un chien
Qui le regarde comme un dieu
Qui tiendrait dans sa main
La clé du paradis des chiens.
Un enfant seul
Qui mord dans sa tranche de pain,
Et que le monde entier
Observe pour le voir donner
Avec simplicité,
Alors qu’il a très faim,
La moitié de son pain
Bien beurré à son chien.

(Maurice Carême)

Illustration: Pablo Picasso

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :