Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘mérveilleux’

Le silence (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2020



Au fond du temps verdoie un merveilleux silence
fait avec les bourgs, les villes et les coteaux
il dort et s’accomplit
il épuise une pierre
et celle-ci tombe un soir d’hiver
sur une femme étrangère
aux seins couleur d’opale
qu’enferme du drap rouge.
Avec la femme meurent d’infimes bêtes
une fleur, un oiseau, un calvaire
écrasés par la même pierre.

(Jean Follain)

Illustration: Carolus Duran

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Accident merveilleux (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 6 mars 2020



Les bras l’enveloppent comme de l’eau
Des bras de mois de Mai
Il disparaît
Il s’est noyé dans ces bras
Accident merveilleux

(Pierre Albert-Birot)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

À GENTILLY (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2020



Illustration: Georges-Henri Manesse
    
À GENTILLY

Il est pour tout mortel, soit que, loin de l’envie,
Un astre aux rayons purs illumine sa vie ;
Soit qu’il suive à pas lents un cercle de douleurs,
Et, regrettant quelque ombre à son amour ravie,
Veille auprès de sa lampe, et répande des pleurs ;

Il est des jours de paix, d’ivresse et de mystère,
Où notre coeur savoure un charme involontaire,
Où l’air vibre, animé d’ineffables accords,
Comme si l’âme heureuse entendait de la terre
Le bruit vague et lointain de la cité des morts.

Souvent ici, domptant mes douleurs étouffées,
Mon bonheur s’éleva comme un château de fées,
Avec ses murs de nacre, aux mobiles couleurs,
Ses tours, ses portes d’or, ses pièges, ses trophées,
Et ses fruits merveilleux, et ses magiques fleurs.

Puis soudain tout fuyait : sur d’informes décombres
Tour à tour à mes yeux passaient de pâles ombres ;
D’un crêpe nébuleux le ciel était voilé ;
Et, de spectres en deuil peuplant ces déserts sombres,
Un tombeau dominait le palais écroulé.

Vallon ! j’ai bien souvent laissé dans ta prairie,
Comme une eau murmurante, errer ma rêverie ;
Je n’oublierai jamais ces fugitifs instants ;
Ton souvenir sera, dans mon âme attendrie,
Comme un son triste et doux qu’on écoute longtemps !

(Victor Hugo)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

POÈME AU MONDE (Aron Lutski)

Posted by arbrealettres sur 7 janvier 2020



Illustration: Armand Point 
    
POÈME AU MONDE

C’est bonheur que pouvoir bouger
C’est enchantement que toucher
C’est une merveille vibrer
Dans le floral éclat des prés,
Exaltant se laisser aller
Au flux d’événements ailés,
Joyeux en élans s’exhaler,
S’élancer en joie s’égarer.
C’est jeu se laisser entraîner
Vers les dangers illuminés,
Léger et lesté se leurrer
De tant de leurres éventés,
Par la nostalgie tourmenté,
Au vent des épreuves porté
Dans les tourbillons déchaînés
Et les cauchemars effrénés.

(Aron Lutski)

 

Recueil: Anthologie de la poésie yiddish Le miroir d’un peuple
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tous ces signes (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2019



Illustration: Adolphe Jourdan
    
Tous ces signes habitent le paradis de la promesse,
et mon illusion féminine. Je m’agite
entre ses bras créateurs –
Où es-tu ? Puise-moi
Prête-moi l’eau de ton coeur. Prends-moi vers toi,
vers les flammes de ton désir merveilleux.

(Adonis)

 

Recueil: Lexique amoureux
Traduction: Vénus Khoury-Ghata Issa Makhlouf Houria Abdelouahed
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plus qu’à fermer les yeux (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 26 octobre 2019




Toutes les tours d’ivoire seront démolies,
toutes les paroles seront sacrées
et l’homme s’étant enfin accordé
à la réalité qui est sienne
n’aura plus qu’à fermer les yeux
pour que s’ouvrent les portes du merveilleux.

(Paul Eluard)


Illustration: Odilon Redon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Qui dira la richesse du merveilleux (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2019



Qui dira la richesse du merveilleux
le suc infini qui coule dans ses veines
Qui dira le sang
le saint sang
du silence

(Michel Camus)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La nuit (Bernard Dimey)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2019



matisse

 

La nuit, les cerfs-volants,
le grand-duc et la lune
et les engoulevents…
et les chiens dans les fermes
et dans les bergeries,
les agneaux qui se plaignent…

J’ai vu sur la rivière
une brume étonnante
où dansaient des fantômes
ou des vierges ou des saintes.
Je me tenais très loin
de ces ronds de sorcières…
Je n’avais peur de rien
mais je claquais des dents.

Que les nuits étaient belles
et qu’il est merveilleux
d’avoir encore dix ans!

(Bernard Dimey)

Illustration: Henri Matisse

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Il nous reste à peupler la terre (Géo Libbrecht)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2019



François Malespine   -ici-maintenant-90cm-x-90cm-francois-malespine-2010

Il nous reste à peupler la terre
entre les pôles et la vie,
à chanter la joie et la nuit
qui nous prépare la lumière.
Tous les anges sont revenus
de leur croisière dans le ciel
et, près de nous, l’ombre n’est plus
que la caresse de leurs ailes,
rythme divin le jeu des flots,
murmure l’air et chant l’oiseau,
le paysage l’harmonie,
coeur le soleil à l’unisson
où les roses à fleur de sons
éclosent vers une autre vie.
Ferment des lèvres, liberté,
le Seul est maître de la cause,
à longueur d’échos, égarés,
recherchons la virginité,
moissonnons les fleurs planétaires
entre le songe et la beauté ;
nul plus que l’homme est le mystère
en route vers l’éternité…
Frères, étoiles, millions d’yeux,
il faut chanter comme l’on aime,
et le jour est si merveilleux
qu’il faut écrire le poème!

(Géo Libbrecht)

Illustration: François Malespine

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le merveilleux chez cet être (René Char)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2019



 

Pietro Annigoni beato-giovanni-angelico- -1983

Le merveilleux chez cet être:
toute source, en lui,
donne le jour à un ruisseau.
Avec le moindre de ses dons
descend une averse de colombes.

(René Char)

Illustration: Pietro Annigoni

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »