Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Michel Camus)’

L’objectif du discours amoureux (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2019



L’objectif du discours amoureux:
aboutir tôt ou tard
dans l’amour au seul
flamboiement du silence

(Michel Camus)

Illustration: Fabienne Contat

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il suffit d’un rien (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2018



Toujours la toute-puissance du merveilleux nous échappe
Toujours la toute-puissance du silence
s’exerce en mode d’illumination

Il suffit d’un rien,
d’un éclair,
d’un instant
toujours trop aveuglant,
toujours énigmatique

(Michel Camus)


Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fléchée vers son propre centre (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2018



Comme l’on jouirait de se baigner
nu
dans l’allégresse
d’un torrent de haute montagne:

sensation physique
perception métaphysique
de fraîcheur

dès que la conscience
se sent fléchée
vers son propre centre:

la source
infiniment proche
infiniment lointaine.

(Michel Camus)

Illustration: Trulzsch

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La conscience (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2018



 

La conscience
comme toute puissance
qui se répand
au dehors
est
imparfaite.
Seule
la mort dans l’intérieur
annule
l’exil.

(Michel Camus)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Au coeur insituable du silence (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2018



Rien de l’homme n’est silencieux
si ce n’est le centre.

Identité suprême:
le centre de la conscience insituable
au coeur insituable du silence

(Michel Camus)


Illustration: Odilon Redon

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et si … (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2018


coeur-de-lune

Et si le silence
savait ce que le coeur
de l’homme ne sait pas

(Michel Camus)

Posted in méditations | Tagué: , , , | Leave a Comment »

L’émerveillement du silence (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2018


enfant

Seuls les êtres poreux
se laissent envahir
par l’émerveillement du silence
Il suffit d’un rien, d’un éclair

(Michel Camus)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | 5 Comments »

L’Instant (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2018



 

L’Instant

L’homme intérieur ne demande pas à l’homme à l’extérieur
ce qu’il a été
mais
ce qu’il est
maintenant.

(Michel Camus)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Dans le silence (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2018


deep silence

L’homme que l’éblouissement tient en éveil
s’oublie soi-même dans le silence

(Michel Camus)

Posted in méditations | Tagué: , , , , | 3 Comments »

La braise du silence intérieur (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2018



Les émotions du coeur
finissent par empourprer
le soufre ou la braise
du silence intérieur.

(Michel Camus)


Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :