Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Michel Leiris)’

Couleurs (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 6 mars 2020



Couleurs

Mon sang
avant toi
était-il vraiment d’un rouge aussi foncé,
ma pierre polie,
mon eau dormante,
ma mordorée?

(Michel Leiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Poésie? (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2020



Cette chose sans nom
d’entre rire et sanglot
qui bouge en nous,
qu’il faut tirer de nous
et qui,
diamant de nos années
après le sommeil de bois mort,
constellera le blanc du papier.

(Michel Leiris)

Illustration: Josephine Wall

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Au vif (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2020



A corps et à cris.
A toutes brides.
A ras bord.
A tire d’ailes.

A bouche que veux-tu.
A poings fermés.
A pierre fendre.
A chaudes larmes.
A pleines voiles.

(Michel Leiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

SANS CHAINES (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2020


 


 

SANS CHAINES

Telles les racines de l’arbre
ou tels les filaments de l’araignée,
s’unir
pour que mûrisse un chant d’oiseau
dans la cave où nous sommes enfermés.

(Michel Leiris)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

VERS LA SOURCE (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2020


 


 

VERS LA SOURCE

Etres et choses dont
plus ils vont
moins leur beauté ne casse.

(Michel Leiris)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 3 Comments »

En proie (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2020



En proie
Je lis,
j’écris.
Je mange,
je bois,
je dors.
Je marche et je m’arrête,
je pars et je m’en retourne.

Mais je suis comme une terre
dont l’unique continent se réduirait
à une plaine de glace et une montagne de feu
encerclant quelques pieds d’herbe fraîche.

(Michel Leiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Missives (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2020



Rien à surgir
sinon des pleins et des déliés
de la feuille sans nuances ni aspérités
où je cherche à sculpter tes ombres,
tes lumières
et tes dénivellations de créature vivante.

Vaine magie à quoi ne répondra
qu’un autre pauvre soliloque
où tu t’incarneras pourtant
comme je m’incarne en mes mots décharnés.

(Michel Leiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Dénué (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2020



Dès le départ, nous savions bien
qu’un astre incertain nous guidait.
Mais eût-on dit qu’en se volatilisant
une aussi frêle statue créerait un pareil vide
où mon univers est maintenant tout près de se perdre en poussière ?

(Michel Leiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vie bleue (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2020



Jour et nuit,
dans la foule et dans le désert,
aux tempes un vertige flûté d’opéra,
je vais à pas de funambule.

(Michel Leiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Transmutation (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2020



Transmutation

Au creuset de ma tête
où kilos et kilos de souvenirs
font un bruit de feuilles sèches,
dès que ta forme jaillit
je sens couler de l’or.

(Michel Leiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :