Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘microbe’

Trois microbes (Jean-Louis Vanham)

Posted by arbrealettres sur 21 février 2019




Trois microbes, sur mon lit,
Se consultent, bien assis.

L’un s’appelle Scarlatine
Il parle d’une voix fine.

L’autre s’appelle Rougeole
Et prend souvent la parole.

Et le troisième, Oreillons,
Ressemble à un champignon.

Ils discutent pour savoir
Lequel dormira ce soir

Dans mon beau petit lit blanc.
Mais fuyons tant qu’il est temps!

Ces trois microbes ma foi,
Dormiront très bien sans moi.

(Jean-Louis Vanham)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »

Cas rédhibitoire (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2016



Cas rédhibitoire
(Mariage)

Ah! mon âme a sept facultés!
Plus autant qu’il est de chefs-d’oeuvre,
Plus mille microbes ratés
Qui m’ont pris pour champ de manoeuvre.

Oh! le suffrage universel
Qui se bouscule et se chicane,
À chaque instant, au moindre appel,
Dans mes mille occultes organes!….

J’aurais voulu vivre à grands traits,
Le long d’un classique programme
Et m’associant en un congrès
Avec quelque classique femme.

Mais peut-il être question
D’aller tirer des exemplaires
De son individu si on
N’en a pas une idée plus claire?….

(Jules Laforgue)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le microbe (Jacques Roubaud)

Posted by arbrealettres sur 22 décembre 2015


Le microbe

.

Le poème est là, mais pour le voir il faut un microscope

(Jacques Roubaud)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , | 9 Comments »

LE LIVRE DU POURQUOI (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2015



 

Edmund Dulac dreamer_of_dreams_p

LE LIVRE DU POURQUOI

Quand vint l’été, son soleil et ses mouches,
Je savourais des mots, je savourais
Le plaisir d’être — oubliant les microbes
Et la morsure et la lèpre et le vent.

Sur le versant du fjord, amère étoile
Se dissolvant au soleil de minuit,
J’imaginais de longues nuits polaires
Tandis qu’un ours léchait ma peau, ma peau.

J’aimais les corps, leur nudité sans herbe,
Le doute aussi trop prompt à me trahir
Et je luttais pour un muscle, une artère,
Un morceau d’ongle oublié par les jours.

(Robert Sabatier)

Illustration: Edmund Dulac

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :