Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘miserere’

SOIR DU TROPIQUE (Rubén Darío)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2018



 


    
SOIR DU TROPIQUE

Gris et triste est le soir.
La mer se pare de lin
et le ciel profond se pare
de chagrin.

De l’abîme ascend
la plainte amère et sonore.
L’onde, quand chante le vent,
s’éplore.

Les violons de la brume
saluent le soleil au coucher.
Psalmodie la blanche écume :
Miserere.

Comme si c’était l’invisible…
comme si c’était le rude son
donné au vent par un terrible
lion.

Des trompettes de l’horizon
s’échappe une symphonie aux rares effets
comme si la voix des monts
vibrait.

Le ciel que l’harmonie inonde
voit emportée par les airs
la chanson triste et profonde
de la mer.

(Rubén Darío)

 

Recueil: Chants de vie et d’espérance
Traduction: Lionel Igersheim
Editions: Sillage

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Grande Chartreuse (René-François Sully Prudhomme)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2016




La Grande Chartreuse

J’ai vu, tels que des morts réveillés par le glas,
Les moines, lampe en main, se ranger en silence,
Puis pousser, comme un vol de corbeaux qui s’élance,
Leurs noirs miserere qui plaisent au cœur las.

Le néant dans le cloître a sonné sous mes pas ;
J’ai connu la cellule, où le calme commence,
D’où le monde nous semble une mêlée immense
Dont le vain dénoûment ne nous regarde pas.

La blancheur des grands murs m’a hanté comme un rêve ;
J’ai senti dans ma vie une ineffable trêve :
L’avant-goût du sépulcre a réjoui mes os.

Mais, adieu ! Le soldat court où le canon gronde :
Je retourne où j’entends la bataille du monde,
Sans pitié pour mon cœur affamé de repos.

(René-François Sully Prudhomme)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Miserere (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 7 octobre 2015


 

La copla déchire le temps.
(Son secret à elle.)

Se plante dans l’amour.
(Sa douleur.)

Et réveille la Mort.
(Miserere!)

***

Miserere

La copla rasga al tiempo.
(Este es su secreto.)

Se clava en el amor.
(Este es su dolor.)

Y despierta a la Muerte.
(!Miserere!)

(Federico Garcia Lorca)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

RETOUCHE AU CONDAMNÉ (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2015



 

Jia Lu   - (28)

RETOUCHE AU CONDAMNÉ

quelle âme est la plus gueuse
mon chant miserere
n’est que traces de doigts
sans texte les virgules
aux murs de la cellule
jardin des ténébreuses

(Daniel Boulanger)

Illustration: Jia Lu

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :