Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘modération’

Crépuscule (Hannah Arendt)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2016



Crépuscule

Crépuscule, déclinaison,
Attente, signe d’adieu —

Grise est la marée.

Crépuscule, silence,
Sans bruit tu te penches,
Avertissement, plainte,
Silencieuse éloquence —

Grise est la marée.

Crépuscule, consolation,
Modération, apaisement.
Sombre injonction.
Nouvel encerclement —

Grise est la marée.

***

Dämmerung

Dämmerung, Sinkende,
Harrende Winkende —

Grau ist die Flut.

Dämmerung, Schweigende,
Lautlos Dich Neigende,
Mahnende, Klagende,
Lautloses Sagende —

Grau ist die Flut.

Dämmerung, Tröstende,
Mildernde, Heilende.
Dunkles Weisende.
Neues Umkreisende —

Grau ist die Flut.

(Hannah Arendt)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une pensée vient quand « elle » veut (Frédéric Nietzsche)

Posted by arbrealettres sur 26 septembre 2015



 

Egyptien_034_big [1280x768]

[…]
une pensée vient quand « elle » veut, et non pas quand « je » veux ;
de sorte que c’est une falsification de l’état de fait que de dire :
le sujet « je » est la condition du prédicat « pense ».

Ça pense :
mais que ce « ça » soit précisément le fameux vieux « je »,
c’est, pour parler avec modération, simplement une supposition, une affirmation,
surtout pas une « certitude immédiate ».

En fin de compte, il y a déjà trop dans ce « ça pense » :
ce « ça » enferme déjà une interprétation du processus
et ne fait pas partie du processus lui-même.

On raisonne ici en fonction de l’habitude grammaticale :
« penser est une action,
toute action implique quelqu’un qui agit, par conséquent — »

(Frédéric Nietzsche)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :