Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Mohammed Dib)’

Force commise (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2020


carotte-sauvage-ombelle-fructifere

fermée
ouverte
de quoi

ombelle
de quoi
ta main

est-elle
chaufferie
secrète

de quoi
est-elle
bonheur

(Mohammed Dib)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tendre bief (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2020


rose

nûment s’épanouit
la fougère réceptive
en profusion de fatigue

et recrue la même
se dégrafe en corps
s’écoule en chaleur

mais au moindre baiser
se rebrousse en blancheur
ou en croissant velu

s’exile souvent
s’abrite en soi-même
plus jalouse que vesper

(Mohammed Dib)

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Définir le cri (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018


mains-couple1

inapaisables mains
pas plus tôt comblées
nous voudrions crier

comme des flammes trompées
crier doucement tendrement
et recoucher sur ta carène
nos ombres puis passer la nuit
dans ce voyage lisse
dans ce voyage lisse
descendre à prudentes foulées
et prisonnières de la prunelle
au foyer silencieux dormir

deviner le retour de la brise
et asservies aux pressentiments
étendre l’insécurité de la course
à toute une polynésie aux aguets

(Mohammed Dib)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Racine du cri (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2018


le cri_Munch

annonce
à tout coup
première
beauté
soudainement
urgente

ô souffrance
et plus avant
opacité

(Mohammed Dib)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

A bout d’erre (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2018


Carolos-Duran

dos et nuque demeurez
carrières d’ignorance

et mains au détour
avancez en chanterelles

déliez l’atour humain
hanches eau et lumière

posez l’arbre au bord

(Mohammed Dib)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Arbre (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2018




    
Arbre

Hé, l’arbre sur ta colline
Et moi à ma fenêtre.

Moi seule qui te regarde
et qui t’aime. Toi seul.

Là-bas sur ta colline.
Mais me regardes-tu, arbre ?

Je suis seule. Je t’en prie.
Toi tu as des oiseaux, le ciel.

Moi ma fenêtre. Et j’y reste.
Je te regarde, arbre. Regarde.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pierre (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2018



    

La pierre.
Sa foi
au bord du chemin

Silence.
L’écho
dernier voyageur.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Celui qui n’a pas de maison (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2018




    
Celui qui n’a pas de maison

À la porte
De la tête
Il cogne.

Puis il va
Voir à la fenêtre
Et il attend.

Si personne
Ne lui ouvre
Il pleure

Et il va
Frapper ailleurs
Le vent.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Clair d’oeil (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Clair d’oeil

Ligne droite.
Rien. Un fil.
Et quoi là-bas ?

Entre air et eau.
Entre oui et non.
Presqu’illusoire.

Ce qui avance.
Ce qui vient.
Tout là-bas.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fleur (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
La fleur

De sa fleur tendue
L’enfant voulut ouvrir le pays.
Il voulait voir ça.

J’en mourrais, dit-il.
Il déposa la fleur à terre.
Il attendit.

Quelqu’un chanta.
On ne vit personne passer.
Il rentra chez lui.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »