Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘monde’

Expliquer avec des mots de ce monde (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2018




expliquer avec des mots de ce monde
qu’un bateau est parti de moi en m’emportant

(Alejandra Pizarnik)

Illustration

 

Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La révolte (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2018




un regard jeté du cloaque
peut être une vision du monde

la révolte consiste à regarder la rose
à s’en pulvériser les yeux

(Alejandra Pizarnik)

Illustration: Salavador Dali

 

Posted in poésie, méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

LE COQUILLAGE (Allen Upward)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2018



Illustration: Vladimir Kush
    
LE COQUILLAGE

À l’amant passionné, dont les soupirs lui reviennent à chaque brise,
le monde entier ressemble à un coquillage qui murmure.

(Allen Upward)

 

Recueil: Des Imagistes Anthologie
Traduction:
Editions: La Nerthe

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Grenier (Henri Thomas)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2018



Illustration
    
Grenier

Odeur de la famille !
Que j’aille me cacher
au grenier qui m’habille
de poudreuse clarté !

Que l’hirondelle crie
Que le chat me vienne voir,
la lucarne est emplie
de ciel et de silence

Ou si l’averse inonde
les tuiles murmurantes
que j’entre dans un monde
tout protégé d’absence.

Charbon du crépuscule,
l’ange t’apporte à moi !
J’entends le vent léger
qui marche sur le toit.

(Henri Thomas)

 

Recueil: Le monde absent
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DE LA GLOIRE VAINE (André Berry)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2018



 


   
DE LA GLOIRE VAINE

Ô toi qui, de rien fait, de rien ne fais que rien,
Qui, né de moins que rien, dois mourir rien de rien,
Seras-tu plus que rien, quand, dans un monde-rien,
Cent millions de riens sauront que tu n’es rien?

(André Berry)

 

Recueil: Poèmes involontaires suivi du Petit Ecclésiaste
Traduction:
Editions: René Julliard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

POÉSIE I (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2018



 

POÉSIE I

Poésie
Tu nous mènes
vers la substance du monde

Lacérant en poèmes
le bandeau des mots

Rompant leur cartilage
Dénonçant leurs lézardes

Questionnant la clairière
Cernant tout le brasier.

(Andrée Chedid)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

JUSQU’AU BOUT (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2018



JUSQU’AU BOUT

Le temps recouvre
Les chemins de l’être
Qui frémissent
Sous les décors du monde
Sous le recel des mots

Sous l’argile et le givre
Survivent
L’envol et l’écho.

(Andrée Chedid)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jacqueline Auriol (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 30 octobre 2018




    
Je me souviens de Jacqueline Auriol,
la femme « la plus vite du monde ».

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Une poignée de monde (Ludovic Janvier)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2018



 

Une poignée de monde

À supposer que les oiseaux se taisent
toujours une branche craque au bord de l’écoute

à supposer que le bois ne s’étire pas
toujours on y devine une rumeur de vent

à supposer qu’on n’entende plus le moindre souffle
dans le calme il y a toujours un bruit qui se prépare

à supposer que l’imminent demeure imperceptible
il y a ce bruit de voix que fait la pensée

à supposer que la pensée elle aussi renonce
il reste ce murmure en moi parce que je t’attends

à supposer qu’un jour je renonce à t’attendre
le silence écoutera toujours venir la fin d’attendre

(Ludovic Janvier)

Découvert chez Lara ici
 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Ra, Osiris, Amen apparut (Hilda Doolittle)

Posted by arbrealettres sur 27 octobre 2018



Eyes-in-the-Sky

Les murs ne tombent pas
[16]

Ra, Osiris, Amen apparut
dans un temple spacieux et nu ;

il est le père-monde,
père des temps passés,

présent et futur également ;
sans barbe, pas du tout comme Jéhovah,

il était droit, svelte,
aussi imposant que le monolithe de Memnon,

et pourtant pas déplacé
mais parfaitement à l’aise

dans cette simplicité et grâce
du dix-huitième siècle ;

je me suis alors éveillée avec un bond
avec surprise et me suis demandé,

mais à qui sont ces yeux ?
car les yeux (dans le froid,

je m’étonne de m’en souvenir)
étaient d’une seule texture,

comme sans pupille
ou tout en pupille, sombres

et pourtant très clairs et l’ambre
brillait…

***

Ra, Osiris, Amen appeared
in a spacious, bare meeting-house;

heis the world-father,
father of past aeons,

present and future equally;
beardless, not at all like Jehovah,

he was upright, slender,
impressive as the Memnon monolith,

yet he was not out of place
but perfectly at home

in that eighteenth-century
simplicity and grace ;

then I woke with a start
of wonder and asked myself,

but whose eyes are those eyes?
for the eyes (in the cold,

I marvel to remember)
were all one texture,

as if without pupil
or all pupil, dark

yet very clear with amber
shining …

(Hilda Doolittle)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :