Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘montagne’

On n’oublie pas les yeux que la femme invente pour jouer à l’amour (Marc Alyn)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2019



 

Eduard Fleminsky 0

On n’oublie pas les yeux que la femme invente pour jouer à l’amour

Tes yeux perdus dans ce silence
fait d’horizon mêlé à la terre des montagnes
tes yeux sans feu ni lieu
tes yeux sans dieu ni foi
traînés parmi les pierres de cent villes entassées
entre l’abîme de ma voix et l’éternité d’un regard
je les soupèse de la main pour en faire sortir l’amertume
La nuit s’accroche au monde de toutes ses griffes
Il est là invisible comme la limite du ciel
debout dans sa puissance de roi des microbes
il y a tant d’obstination dans la fixité de ses yeux
qu’on dirait la tête morte d’un pharaon
dans son sarcophage de sable

On n’oublie pas les yeux que la femme invente
pour jouer à l’amour
On lui fait croire qu’elle est belle
en se noyant dans son regard
pour ne pas voir les rides que la vie dessine autour des lèvres
en s’en allant.

(Marc Alyn)

Illustration: Eduard Fleminsky

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le singe (Bernard Dimey)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2019


chimpanze_002

Le singe a vu les hommes naître
Insensiblement les yeux morts
Et puis lentement se repaître
Des animaux aux larmes d’or.

L’oeil du singe ouvert sur l’abîme
Verra l’homme carbonisé
Sur des montagnes de victimes
Juste à l’instant d’agoniser.

(Bernard Dimey)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gentiane (Frédéric Jacques Temple)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2019




    

Gentiane

Altière montagnarde
reine jaune
douce-amère
des prés.

(Frédéric Jacques Temple)

 

Recueil: Dans l’erre des vents
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

La lune est au haut du coteau (René Maublanc)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2019



La lune est au haut du coteau.
quand je suis au haut du coteau,
Elle est plus haut que la montagne.

(René Maublanc)

 

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

BRÈCHE (Marie-Jeanne Durry)

Posted by arbrealettres sur 10 août 2019



Gustave Doré Lac en Ecosse après l'orage

BRÈCHE

La montagne beige
S’effeuillait en lames

La porte s’ouvrit
Entre les colonnes

J’attendais l’Esprit
Renaissant de l’ombre

Un dieu de la pierre
Sous des formes d’homme

L’escorte des morts
Arrachés au roc

Mon regard fouillait
Dans l’épaisseur noire

L’ouverture inerte
Béait au vent du soir.

(Marie-Jeanne Durry)

Illustration: Gustave Doré

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MÉTAMORPHOSE (Marie-Jeanne Durry)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



MÉTAMORPHOSE

Cette pierre sur la nue,
Dans cet air où tremble et ruse
Une clarté d’outre-mer,
Où se donne et se refuse
Entre l’ombre et la lumière
Un monde errant dans un rêve,
Cette ligne de montagnes
N’est plus au loin qu’une grève,
Une plage au bord du ciel.
En océan de vapeur
Se fond un songe de roche,
Arabesque reposée
De lignes que rien n’achève !

(Marie-Jeanne Durry)

Illustration: René Magritte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un jour peut-être (François David)

Posted by arbrealettres sur 4 août 2019



Un jour
Peut-être
Il n’y aura plus de sable
Il n’y aura plus de montagne
Il n’y aura plus de vent fou
Courbé sur la mer
Il n’y aura plus d’arbre
Il n’y aura plus de fleur
Même de campanule
Il n’y aura plus d’oiseau
Pour réveiller l’aurore
Il n’y aura plus de libellule
Ni de regard d’enfant
Pour s’en émerveiller

Un jour
Peut-être
Il n’y aura plus rien.

Ce serait dommage.

(François David)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Chacun a un nom (Zelda)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2019



Chacun a un nom
que lui a donné Dieu
et que lui ont donné son père et sa mère
chacun a un nom
que lui ont donné sa taille et sa manière de sourire
que lui a donné son tissu
chacun a un nom
que lui ont donné les montagnes
et que lui ont donné ses murs
chacun a un nom
que lui ont donné les signes du zodiaque
et que lui ont donné ses voisins
chacun a un nom
que lui ont donné ses péchés
et que lui ont donné ses désirs
chacun a un nom
que lui ont donné ses ennemis
et que lui a donné son amour
chacun a un nom
que lui ont donné ses fêtes
et que lui a donné sa profession
chacun a un nom
que lui ont donné les saisons
et que lui a donné sa cécité
que lui a donné la mer
et que lui a donné
la mort.

(Zelda)


Illustration: Aviva Beigel

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soir d’été (Marceline Desbordes-Valmore)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2019



Lori Earley_1

Soir d’été

Le soleil brûlait l’ombre, et la terre altérée
Au crépuscule errant demandait un peu d’eau ;
Chaque fleur de sa tête inclinait le fardeau
Sur la montagne encor dorée.

Tandis que l’astre en feu descend et va s’asseoir
Au fond de sa rouge lumière,
Dans les arbres mouvants frissonne la prière,
Et dans les nids :  » Bonsoir ! Bonsoir !  »

Pas une aile à l’azur ne demande à s’étendre,
Pas un enfant ne rôde aux vergers obscurcis,
Et dans tout ce grand calme et ces tons adoucis
Le moucheron pourrait s’entendre.

(Marceline Desbordes-Valmore)

Illustration: Lori Earley

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chant du merle (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2019


 

Le chant du merle
Se souvient

De la hauteur
De la montagne,

De la lenteur
De la rivière,

Du fait
Qu’ils l’écoutent.

(Guillevic)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :