Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘mot’

Je tisse avec le fil du temps (Maram al-Masri)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2017



Illustration: Carol Cavalaris
    
Je tisse
avec le fil du temps
l’histoire du rêve et la mémoire de l’attente
maille
mot
mot
maille
je fais patienter la douleur du manque
et l’avidité du corps
j’écoute le récit de mes gazelles et de mes oiseaux
je n’entends pas les tempêtes souffler à l’extérieur
je ne vois pas la neige endormie
dans mon lit

Moi
qui offre
mes entrailles au printemps
et qui fait naître
de mes doigts
l’arc-en-ciel

(Maram al-Masri)

 

Recueil: Par la Fontaine de ma Bouche
Traduction: Maram al-Masri – Bruno Doucey
Editions: Bruno Doucey

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans l’air (Aïcha Arnaout)

Posted by arbrealettres sur 28 avril 2017



dans l’air sans
lieu ni emploi
les mots absents
des choses
se rapprochent
de la voix

(Aïcha Arnaout)

 

Recueil: L’inventaire des choses (Anthologie)
Traduction: Aïcha Arnaout
Editions: Action Poétique

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Par la route (Anna Akhmatova)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2017



Par la route où Dimitri Donskoï
Mena jadis ses guerriers par milliers,
Là où le vent toujours se souvient de l’ennemi,
Là où la lune est jaune et cornue, —
J’allais comme au fond de la mer…
L’églantier embaumait si fort
Qu’il se changea en mot.
Et j’étais prête à affronter
La neuvième vague.

(Anna Akhmatova)

 

Titre: L’églantier fleurit et autres poèmes
Traduction: Marion Graf et José-Flore Tappy
Editions: La Dogana

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ah! qui m’unira à mon Bien-Aimé ? (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2017



 

Le mois de mars approche;
Ah! qui m’unira à mon Bien-Aimé ?

Comment trouverai-je des mots pour dire la beauté de mon Amoureux ?
Il se confond avec la beauté.

Sa couleur est dans toutes les images du monde;
elle enchante le corps et l’esprit.

Ceux qui connaissent sa beauté
savent combien sont ineffables les jeux de Sa création.

Kabîr dit : « Écoute-moi, mon frère !
Il y en a peu qui ont fait cette découverte. »

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vrai nom (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2017



Le vrai nom n’est semblable à aucun autre nom.
Distinguer entre le Conditionné et l’Inconditionné,
ce n’est qu’une question de mots.
L’Inconditionné est la graine ;
le Conditionné est la fleur et le fruit.
Le savoir est la branche;
le Nom est la racine.

Cherche la racine.
Tu seras heureux quand tu l’auras trouvée.

La Racine te conduira à la branche,
à la feuille, à la fleur et au fruit.

Ce sera ta rencontre avec le Seigneur
ce sera la réalisation de ta joie;
ce sera la réconciliation du conditionné et de l’inconditionné.

(Kabîr)

Illustration:Laura Zollar

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que tu vois (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2017



Ce que tu vois n’existe pas et,
pour ce qui est, tu n’as pas de mots.
A moins de voir, tu ne crois pas;
ce qu’on te dit tu ne peux l’accepter.

Celui qui a du discernement apprend par les mots
et l’ignorant reste bouche bée.

Certains contemplent l’Informe et d’autres méditent sur la forme;
mais le sage sait que Brahma est au-dessus des deux.

La beauté de Brahma ne peut se voir par les yeux.
Le rythme de Sa parole ne peut s’entendre par l’oreille.

Kabîr dit : « Celui qui a trouvé à la fois l’amour
et le sacrifice ne descend jamais à la mort.

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai pour te bâtir (André Velter)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2017



J’ai pour te bâtir un tombeau
des mots du soleil et des rêves,
rien qui appartienne au poids du monde

rien qui t’impose une mort enchaînée,
rien qui ralentisse ta course plus haut
que tous les sommets.

(André Velter)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mot « huître » (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2017



Le mot « huître »
dont il faut faire jouer les gonds des voyelles
pour ouvrir sa sorte de fenêtre empierrée.

(Laurent Albarracin)

Illustration: Vladimir Kush

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’imagine souvent ce spectacle (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2017



J’imagine souvent ce spectacle :
Que fait le mot hors du temps de l’écriture?
S’approche, s’éloigne, planifie, hésite, s’interroge,
lance ses filets pour accrocher la chose qu’elle guette
Souvent, je me tiens auprès de la chose dans son silence et son indifférence
Est-ce pour cela que je vis dans un combat perpétuel avec les mots?

(Adonis)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ô ce mot mystérieux (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2017



Ô ce mot mystérieux,
comment pourrais-je jamais le prononcer ?

Oh, comment puis-je dire :
Il n’est pas comme ceci et Il est comme cela ?

Si je dis qu’il est en moi,
l’Univers a honte de mes paroles;

Si je dis qu’Il est en dehors de moi,
je mens.

Des mondes intérieurs et extérieurs
Il fait une indivisible unité;

Le conscient et l’inconscient
sont les tabourets de ses pieds.

Il n’est ni manifesté ni caché ;
Il n’est ni révélé ni irrévélé.

Il n’y a pas de mot pour dire ce qu’Il est.

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :