Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘murs’

Liberté (Nancy Huston)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2019



voici la maison de notre vie
murs, portes, fenêtres:

liberté

(Nancy Huston)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

inventaire de l’amour (Tahar Djaout)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2018


Kaleidoscope

désir de pluie apaisante
quand ta robe repoussée
délivre un feu qui sommeille.

je suis devant ton corps
comme l’enfant émerveillé par le kaléidoscope;
rêve de fruits opulents,
rêve d’oiseaux multicolores,
rêve de paysages enchanteurs,
rêve d’arbres voyageurs.

je suis devant ton corps
comme l’enfant abasourdi par les manèges:
je me souviens — tu étais à mes côtés —
de ce silence des rues pourtant trépidantes,

je me souviens des murs
dont les jointures craquaient de ne pouvoir contenir mon bonheur,
je me souviens de ce désir trop lourd pour ma poitrine,
de ce désir que nous portions à deux
comme un poids d’eau salutaire.

je suis devant ton absence
comme l’enfant pleurant de solitude:
tu viens à moi et la rue répudie son visage des jours brumeux,
tu viens à moi et la lumière née soudain te multiplie,
les choses prennent les contours que tes mains leur attribuent.

comme deux planètes confondues:
ton corps jumeau du mien,
mon désir au tien ligoté.

je suis entre tes bras
comme l’argile frémissante et aveugle:
tes mains inventent mon corps
et tracent un chemin pour mes lèvres.

je suis devant tes paysages offerts
un inlassable déchiffreur:
la rosée des lèvres concédées,
les lianes subtiles de tes bras,
les pirogues de tes cuisses,
la plaine du ventre qui chavire,
le miel de la fleur harponnée,
la combustion d’insectes
dans l’arc des aisselles dévoilées.

je suis devant ton corps
comme l’enfant taraudé d’aventures.

je suis devant ton amour
comme une luciole inextinguible.

(Tahar Djaout)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’homme au cœur blessé (Georges Moustaki)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2017



 

Pablo Picasso - The Old Guitarist (1903) 00

L’homme au cœur blessé

Jour après jour, les jours s´en vont,
Laissant la vie à l´abandon.

Dans le jardin de l´homme au cœur blessé,
L´herbe est brûlée. Pas une fleur.
Sur l´arbre mort, plus rien ne peut pousser.
Rien que les fruits de sa douleur.

Les quatre murs de sa maison
N´abritent que l´absence
Où sont partis les compagnons
Avec leurs rires et leurs chansons?
Où sont partis les compagnons
Avec leurs rires et leurs chansons?

Parfois, des larmes viennent abreuver
L´herbe brûlée du souvenir
Mais quel soleil pourra-t-il réchauffer
Les jours enfuis ou à venir?

Les quatre murs de sa maison
N´abritent que l´absence
Où sont partis les compagnons
Avec leurs rires et leurs chansons?
Où sont partis les compagnons
Avec leurs rires et leurs chansons?

Jour après jour, les jours s´en vont,
Laissant la vie à l´abandon.

(Georges Moustaki)

Illustration: Pablo Picasso

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Voir apaiserait (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2017



 

Voir le dedans des murs
Ne nous est pas donné.

On a beau les casser,
Leur façade est montrée.

Bien sûr que c’est pareil
En nous et dans les murs,

Mais voir
Apaiserait.

(Guillevic)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La parole affleure (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Une seule pierre
Tout le silence entre mes doigts

La caresse
Comme un coeur et son écho
Un souffle

Les murs de la chambre
La table la page

Il reste à plonger
A ramener les décombres

Alors
La parole
Affleure.

(Georges Jean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout est fermé (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2016



Encore des murs,
Encore des toits.

Tout est fermé
Autant que nous

Qui regardons
Pour qu’on nous ouvre.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Retouche à la vie (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



olbinski235chardons et murs
la rose en épitaphe

(Daniel Boulanger)

Illustration: Rafal Oblinski

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les murs (Mathieu Bénézet)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2015



Les murs
nous
grignotent

(Mathieu Bénézet)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :