Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘mutisme’

PRÈS DE LA CASCADE (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2018




    
PRÈS DE LA CASCADE

Heurtant le manteau du ciel vide
d’un son clair sur le canevas du silence,
le flot surgit des nuages,

et sur un rocher, au sommet d’une colline,
une bourrasque gronde
avec un son presque animal.

Tellement plus que le calme, ces bruits me parlent !
J’ai trop entendu le silence,
trop longtemps écouté le mutisme du ciel.

***

AT THE WATERFALL

Touching the mande of the empty sky
with a clear sound on a canvas of silence,
the stream ,slows out of the clouds,

And on a rock, high on Place Fell
a gust of wind sounds
with a noise almost animal.

So much nearer Chan stillness they speak to me !
I have heard too much silence,
listened too long to the mute sky.

(Kathleen Raine)

 

Recueil: ISIS errante Poèmes
Traduction: François Xavier Jaujard
Editions: Granit

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La moelle des villes (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2018



La moelle des villes

S’enfoncer dans l’étau d’une ville
Longer les parois de sa nuit
Marcher sur sa membrane d’asphalte
Avancer sous la dalle de son ciel
Arpenter ses méandres
Tressaillir de son cri

Forer l’os des solitudes
Se heurter au mutisme des seuils
Frôler l’arbre aux aguets

Se glisser dans la texture
Des pierres
Pénétrer la trame
Des murailles
S’imprégner des noces
Du fleuve et des pavés

Débusquer ses lueurs
Puiser sources sous son gravier
Faire émerger la Ville
De ses suaires

S’infiltrer dans sa moelle

Lui faire jour
Se faire jour !

(Andrée Chedid)


Illustration: Gottfried Salzmann

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MUTISME (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018


MUTISME

Je suis aimé d’une rose, mais elle ne dit mot.
Mon chien me fait les doux yeux, mais pas une parole,
ce nuage est d’un tendre, d’un tendre,
mais il passe, un doigt sur la bouche.
Et le soleil m’adore sans l’avouer.
Si je comprends bien,
tout le monde ferme la gueule dans ce monde-ci.

(Norge)

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’absence de dieu (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
L’absence de dieu me fortifie,
je puis invoquer mieux son absence
que si j’invoquais sa présence.

Le silence de dieu

me laisse parler.
Sans son mutisme
je n’aurais rien appris à dire.

Ainsi par contre
je dépose chaque parole
en un point du silence de dieu,
en un fragment de son absence.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie verticale 12
Traduction:
Editions:

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelque chose nous appelle (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Illustration: Odilon Redon
    
Quelque chose nous appelle, nous interpelle et peut être nous oblige.
Mais est ce bien la parole ?
Ce qui nous appelle ne nous requiert peut être qu’au silence,
à son silence, à son mutisme.

(Roger Munier)

 

Recueil: Terre sainte
Traduction:
Editions:

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

DÉPASSER LE SILENCE (Jean-Claude Xuereb)

Posted by arbrealettres sur 14 mai 2018



 

DÉPASSER LE SILENCE

Sous un envoûtement de ciel
rivalisant avec leurs dieux
d’intranquilles mortels s’avancent
en équilibre de passeurs
pas à pas risqué sur un fil

Dans l’enclos cerné de branchages
ils voudraient décrypter le sens
de l’intraduisible dialogue
qui vibre entre lumière et feuilles
aux seules sommations du vent

De nous que peut saisir un arbre
hors de la moindre appréhension
dans son mutisme enraciné
et son ruissellement de sèves
sous les nervures de l’écorce?

Grevé d’anneaux et d’années
en secret l’aubier se souvient
de chaque saison d’opulence
ou de rigueur et de disette
fibres criblées de mitraille

(Jean-Claude Xuereb)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PÈLERINAGE (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2018




PÈLERINAGE

J’ai appelé, appelé comme l’heureuse naufragée
appelle les vagues tortionnaires
qui connaissent le nom véritable
de la mort.

J’ai appelé le vent,
je lui ai confié mon désir d’être.

Mais un oiseau mort
vole vers le désespoir
au milieu de la musique
lorsque sorcières et fleurs
coupent la main de la brume.
Un oiseau mort appelé bleu.

Ce n’est pas la solitude avec des ailes
mais le silence de la prisonnière,
mais le mutisme des oiseaux et du vent,
mais le monde fâché de mon rire
ou les gardiens de l’enfer
qui déchirent mes lettres.

J’ai appelé, j’ai appelé.
J’ai appelé vers jamais.

(Alejandra Pizarnik)

Illustration: René Magritte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En hiver (Georg Trakl)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2018



En hiver

Le champ brille blanc et froid.
Le ciel est solitaire et immense.
Des choucas tournent au-dessus de l’étang
Et des chasseurs descendent de la forêt,

Un mutisme habite les cimes noires des arbres.
Le reflet d’un feu s’échappe des cabanes.
Parfois très loin sonne un traîneau
Et lentement monte la lune grise.

Un gibier saigne doucement sur le talus
Et des corbeaux pataugent dans des rigoles sanglantes
Le roseau frémit jaune et haut.
Gel, fumée, un pas dans le bois vide.

(Georg Trakl)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration: Jean François Millet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aube fragile (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 6 avril 2018



 

Aube fragile : la limite
de ta lampe assombrie : air
sans mot : une corolle de cendre enveloppante,
auréolée de rose. Du plus petit
de tes soleils, tu serres
la brûlure : cosse
de lumière vacillante : la vraie semence
dans ta paume en jachère, prenant racine
dans ton mutisme. Au-delà de cette terre, l’oeil
te guidera. L’oeil apprendra
l’attente.

(Paul Auster)

Illustration: Alan Ayers

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

LE DÉPART DU PRINTEMPS (Xin Qiji)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



LE DÉPART DU PRINTEMPS

Ne supportant plus ni le vent ni la pluie
Le printemps accélère son départ
Je me lamente sur les fleurs précocement épanouies
A mon regret leurs pétales s’éparpillent

Ô ! Printemps, reste encore un moment !
Ecoute bien l’herbe douce
Qui se perd déjà dans son chemin de retour
Et qui s’ennuie de ton mutisme

Heureusement sous le toit l’araignée diligente
Tisse toute la journée sa toile
Pour cueillir des chatons de saule en vol

(Xin Qiji)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :