Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘naturel’

Aussi bien (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2017


 

SOYEZ SPONTANÉ SOYEZ SPONTANÉ SOYEZ SPONTANÉ SOYEZ SPONTANÉ SOYEZ SPONTANÉ !


 

Aussi bien,
cherchez le naturel
il s’en va au galop.

(Laurent Albarracin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La poésie c’est comme des lunettes (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



La poésie c’est comme des lunettes

On m’a souvent demandé : la poésie, à quoi ça sert ?
Avec l’air de dire, sourire en coin :
Mon pauvre Monsieur, ne vous donnez pas tant de mal,
avec la télévision, le cinéma, le foot et le loto, on a bien ce qu’il nous faut !

Et je ne savais pas que répondre
parce que la poésie pour moi a toujours été une chose naturelle
comme l’eau du ruisseau.

Mais j’ai beaucoup réfléchi, et aujourd’hui, je sais :
la poésie, c’est comme des lunettes.
C’est pour mieux voir.

Parce que nos yeux ne savent plus,
ils sont fatigués, usés.

Croyez-moi, tous ces gens autour de vous,
ils ont les yeux ouverts et pourtant petit à petit,
sans s’en rendre compte,
ils deviennent aveugles.
Il n’y a qu’une solution pour les sauver :
la poésie.

C’est le remède miracle :
un poème et les yeux sont neufs.
Comme ceux des enfants.

A propos des enfants d’ailleurs,
j’ai aussi un conseil à donner :
les vitamines A, B, C, D, ça ne suffit pas.
Si on ne veut pas qu’en grandissant
ils perdent leurs yeux magiques,
il faut leur administrer un poème par jour.
Au moins.

(Jean-Pierre Siméon)

 Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Feuillet d’album (Stéphane Mallarmé)

Posted by arbrealettres sur 23 janvier 2017



Feuillet d’album

Tout à coup et comme par jeu
Mademoiselle qui voulûtes
Ouïr se révéler un peu
Le bois de mes diverses flûtes

Il me semble que cet essai
Tenté devant un paysage
A du bon quand je le cessai
Pour vous regarder au visage

Oui ce vain souffle que j’exclus
Jusqu’à la dernière limite
Selon mes quelques doigts perclus
Manque de moyens s’il imite

Votre très naturel et clair
Rire d’enfant qui charme l’air.

(Stéphane Mallarmé)

Illustration: Lucien Lévy-Dhurmer

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si je pouvais croquer la terre entière (Fernando Pessoa)

Posted by arbrealettres sur 14 janvier 2017



Si je pouvais croquer la terre entière
Et lui trouver du goût,
Et si la terre était une chose à croquer,
J’en serais plus heureux pour un moment…
Mais moi ce n’est pas toujours que je veux être heureux.
Il faut bien être de temps à autre malheureux
Afin de pouvoir être naturel…
Ce n’est pas tous les jours qu’il fait soleil,
Et la pluie, quand elle manque terriblement, on la demande.
C’est pourquoi je prends le malheur avec le bonheur
Naturellement, comme qui ne s’étonne point
Qu’il y ait montagnes et plaines
Ainsi qu’herbes et rochers…

Ce qu’il faut c’est être naturel et calme
Dans le bonheur comme dans le malheur,
Sentir comme l’on voit,
Penser comme l’on marche,
Et lorsqu’on va mourir, se rappeler que le jour meurt,
Et que le couchant est beau et belle la nuit qui se fait…
Et que si ainsi sont les choses, c’est que les choses sont ainsi.

(Fernando Pessoa)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 9 Comments »

JAMAIS PLUS… (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 17 décembre 2016



JAMAIS PLUS…

Jamais plus
Tu ne marcheras sur les chemins naturels.

Jamais plus tu ne pourras te sentir
Invulnérable, réelle et dense —
Perdu pour toujours
Ce que tu recherchas par-dessus tout :
La plénitude de chaque présence.

Et ce sera toujours le même rêve, la même absence.

***

NUNCA MAIS…

Nunca mais
Caminharás nos caminhos naturais.

Nunca mais te poderás sentir
Invulnerável, real e densa —
Para sempre está perdido
O que mais do que tudo procuraste
A plenitude de cada presença.

E será sempre o mesmo sonho, a mesma ausência.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rien de plus naturel (Georges Perros)

Posted by arbrealettres sur 1 décembre 2016



Rien de plus naturel que de vouloir être aimé pour soi-même.
Et rien de plus sot, car soi-même n’existe pas.
L’amour est toujours approximatif.

(Georges Perros)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

BELLE (Guy Créquie)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2016



BELLE

Visage d’ange
Prestance naturelle
Jambes élancées
Yeux d’un bleu indigo
Chevelure ample
Poitrine accueillante

Belle, elle est
Dans la clarté du jour
Mon corps s’illumine
Du désir d’aimer
Fusion envisagée
Le rêve est éternité.

(Guy Créquie)

Illustration: Carolus Duran

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les jardins de la Rose (Dialogue) (Marianne Dubois)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Les jardins de la Rose
(Dialogue)

Moi :

Rose éphémère et fragile, veux-tu bien te laisser
cueillir ?

La rose :

Laisse-moi jouir encore de la fraîcheur matinale de
ton jardin et cueille-moi juste avant que la chaleur
ne me brûle. Si tu me parles en me cueillant, ton
amour guérira ma blessure et je serai bien dans le
vase à l’ombre de ta maison.

Moi :

Pourquoi ta parole me fait-elle pleurer ?

La rose :

Parce que tu t’étonnes et t’émerveilles chaque fois
que tu perçois ma réponse et pourtant quoi de plus
naturel ? Je n’aurais jamais pu éclore si tu n’avais
pas écouté le rosier lorsqu’il était en train de mourir.
Tu l’as déplacé pour le mettre en ce lieu guérisseur
choisi pour renaître et ce lieu comme un fil de
lumière qui nous relie m’a permis de t’offrir
et d’offrir encore à l’été le cadeau de ma ferveur.
Je peux te donner maintenant cette beauté de velours,
si rouge et intense de ma robe parfumée.

Moi :

Lorsque tu me parles il me semble reconnaître
la voix de mon coeur et mon coeur délire chaque fois
qu’une tendre communion transforme la couleur du jour.

La Rose :

Cette voix est bien celle qui te vient de toi-même
puisque je suis toi lorsque plus rien n’est séparé.

Moi :

Merci ma reine, merci ma rose, merci moi-même
pour la joie transparente et infinie d’un instant de
vérité.

(Marianne Dubois)

son site ici

Illustration: Vladimir Kush

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA LUMIERE D’UNE CHANDELLE (Leonardo Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2016



reflet bougie 0_720 [800x600]

La lumière d’une chandelle reflétée dans un miroir
prend un air de connaissance
que je voudrais m’efforcer de mieux définir.

C’est une flamme spirituelle,
c’est une âme qui brûle dans un royaume,
celui des miroirs, où nous avons rarement vu se refléter
les couleurs de choses naturelles.

Il semble que les miroirs,
avec leur puissance d’illusion, plus que tout autre objet,
nous donnent l’idée du temps, autant dire celle d’une profonde immobilité,
d’un chemin que nous sentons clos quoiqu’il soit infini, sous nos yeux.

Nous regardons la flamme,
et nous ne pensons pas qu’elle n’est plus celle
que nous avons regardée un instant auparavant

(Leonardo Sinisgalli)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avec, pour compagne (Pierre-Albert Jourdan)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2016



Avec, pour compagne, une courbe de colline dans la brume du soir.
S’effacer devant elle.
S’efforcer de rendre cette politesse toute naturelle, sans effort.

(Pierre-Albert Jourdan)

 

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »