Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘néanmoins’

Il fixe le terrible de tout son effroi (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 18 novembre 2020



Illustration: Matthew Spiegelman
    
Il fixe le terrible de tout son effroi.
Voix ravalée, il n’est plus que regard.
Le terrible est immense ; lui, le minime,
Tend néanmoins un incassable miroir.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE SONNET DE TREIZE VERS (Rubén Darío)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2018



Illustration
    
LE SONNET DE TREIZE VERS

De la jeunesse en son innocence
que garder si ce n’est le subtil
parfum, essence de son Avril,
la plus merveilleuse des essences !

À se lamenter en ma conscience,
demeura d’un ivoire indocile
un conte que je tirai des Mille
et Une Nuits de mon existence…

Shéhérazade tomba de sommeil…
Il méditait encore, le vizir…
Dinarzade oublia le soleil…

Pourtant l’oiseau bleu a pu revenir…
Mais…
Néanmoins…
Toujours…
Quand…

(Rubén Darío)

 

Recueil: Chants de vie et d’espérance
Traduction: Lionel Igersheim
Editions: Sillage

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :