Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘noter’

Attraper ce qui fuit (François de Cornière)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2019



Illustration
    
Attraper ce qui fuit

Ombre et soleil
soleil et ombre
ombre et soleil
un vrai défilé de nuages blancs
depuis ce matin.

J’ai noté ça pour un poème
et le grand chêne d’à côté
les lignes droites des avions
les hirondelles en vol plané.

Et j’ai pensé que j’étais là
allongé sur l’herbe très verte
après le déjeuner
toujours vivant
toujours vivant.

J’ai eu envie de je ne sais quoi
sauf fermer les yeux
me rappeler cette phrase
autrefois de passage entre nous :
«Attraper ce qui fuit ».

Je me souviens nous regardions
le va-et-vient des mésanges bleues
qui chaque année
comme aujourd’hui
dans leur petit nichoir
– toujours intact si tu savais -—
recommencent tout
recommencent tout.

(François de Cornière)

 

Recueil: Anthologie Pour avoir vu un soir la beauté passer
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charabia (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 17 avril 2019



J’ai noté un chef-d’oeuvre
Dans mon journal
Au milieu de la nuit
Quand le soleil se leva
C’était du charabia

(Abbas Kiarostami)

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Si on pouvait noter (Alexandre Romanès)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2019



 Illustration: Alexandre Romanès
    
Si on pouvait noter
toutes les phrases magnifiques
qui se disent chaque jour dans le monde,
on pourrait publier chaque matin
un live exceptionnel

(Alexandre Romanès)

 

Recueil: Sur l’épaule de l’ange
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 4 Comments »

Assis au pied des choses (Jean-Pierre Lemaire)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



    

Assis au pied des choses,
tu reprends doucement ton ancien métier
de musicien des rues :
tu notes les gouttes
capricieuses de mars
tombant du toit sur les jacinthes,
les oiseaux revenus,
la conversation des filles qui passent
avec leurs secrets.
Toutes les voix se posent
sur les balcons, les branches, les fils parallèles
qui traversent ton coeur.
Toutes sont accordées.
Tu cherches des yeux au sommet des arbres,
entre les nuages,
l’ange silencieux qui t’a rapporté
la mesure et la clef.

(Jean-Pierre Lemaire)

 

Recueil: Figure humaine
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE CLOU QUE J’ENFONCE (François de Cornière)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2018



Illustration: Jane Palmer 
    
LE CLOU QUE J’ENFONCE

Ce ne sont pas de grands poèmes
mes petits vers.
Tout au plus des impressions
que j’ai du fond de moi
laissées venir sur du papier
— et quand je le pouvais.

Aujourd’hui
je scie des planches
(vous êtes dans la petite chambre)
je rafistole des chaises
(et je vous entends rire)
je débroussaille je fais des tas
(le mistral fait tout voler).

Je note cela sur un coin de la table
et quand le marteau tape
toute la montagne résonne
sur le clou que j’enfonce
au coeur de cette matinée bleue.

(François de Cornière)

 

Recueil: Ces moments-là
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ENCORE UN PEU D’AMOUR QUI SE DÉROULE (François de Cornière)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2018




    
ENCORE UN PEU D’AMOUR QUI SE DÉROULE

J’ai noté
qui venait de la cuisine
le bruit d’un couteau sur une pomme.
Je l’entendais je l’ai marqué
avec d’autres mots
pour dire d’autres bruits
(comme celui d’un frigo
dans une maison vide
ou encore d’un râteau
sur des graviers l’été).

Aujourd’hui je les retrouve
— mots et bruits —
au milieu d’un carnet
qui me parlent toujours
me renvoient à des lieux
à des jours très précis.

Et si par la fenêtre ouverte
j’écoute vos rires et vos cris
dans un jardin vibrer
c’est dans le jet d’eau qui vous vise
encore un peu d’amour qui se déroule
et qui retombe dans mon poème
maintenant retrouvé.

(François de Cornière)

 

Recueil: Ces moments-là
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon corps est deux (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 1 novembre 2017



Illustration: Francis Saint-Géniès
    
Mon corps est deux et tu es entre mes deux corps
D’où je viens, et comment noter toute
Cette splendeur

Dans le livre de la poussière?

(Adonis)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis seul (Herman Gorter)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2017




    
Je suis seul dans la lumière de la lampe,
les choses regardent, indifférentes
autour de moi dans la lumière

Les choses si immobiles autour de moi
à l’écoute du silence,
de ce qu’il veut dire.

Et le passé me remonte aux oreilles
qui toujours notent et toujours écoutent,
les choses perdues.

(Herman Gorter)

 

Recueil: Poètes néerlandais de la modernité
Traduction: Saskia Deluy
Editions: Le Temps des Cerises

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Oui, je note, chardon, je t’ai vu (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2017



Oui, je note, chardon,
Je t’ai vu.

Je dois me souvenir
De l’heure, du chemin,
Du ciel, de la forêt,

Du centre que tu fus.

Il n’y avait rien d’autre
A faire.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Donne-moi chaque jour une petite ligne de poésie (Etty Hillesum)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



Donne-moi chaque jour une petite ligne de poésie , mon Dieu,
et si jamais je suis empêchée de la noter, n’ayant ni papier ni lumière,
je la murmurerai le soir à ton vaste ciel.
Mais envoie-moi de temps en temps une petite ligne de poésie.

(Etty Hillesum)

Illustration: Denis Jeanteur

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »