Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Novalis)’

La critique de la poésie (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2018



Novalis
    
la critique de la poésie est une absurdité

(Novalis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Le réel (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 9 juin 2018



Illustration: René Magritte    
    
Notre malheur est de ne pas prendre en considération
la partie nocturne du réel.
De ne considérer du réel que la partie visible.

(Novalis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Éloignement infini (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2018




    
Éloignement infini du monde des fleurs.

(Novalis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Où allons-nous? (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2017



Où allons-nous?
Toujours chez nous!

(Novalis)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , | 4 Comments »

D’ailleurs (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 13 avril 2017



Il existe un présent spirituel
qui identifie le passé et l’avenir
en les dissolvant,
et ce mélange est l’élément essentiel du poète,
son atmosphère propre.

(Novalis)

Illustration: Marc Chagall

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Faut-il toujours que le matin revienne ? (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 11 mars 2017



Faut-il toujours que le matin revienne ?
L’empire de ce monde ne prend-il jamais fin ?
Une fatale activité engloutit les élans divins de la Nuit qui s’approche.
Ne va-t-il donc jamais, le sacrifice occulte de l’Amour, éternellement brûler ?

La lumière a son temps, qui lui fut mesuré ;
mais le royaume de la Nuit est hors le temps et l’espace.
– Et c’est l’éternité que le sommeil a pour durée.
Sommeil sacré ! Ne t’en viens pas trop rarement, durant le terrestre labeur du jour,
combler de tes félicités les adeptes fidèles de la Nuit.

Les insensés uniquement te méconnaissent
et ne savent point d’autre sommeil que l’ombre que tu jettes,
par compassion pour nous, au crépuscule de la nuit évidente.

Ils ne te sentent point dans le flot d’or des grappes
– dans l’huile miraculeuse de l’amandier ou dans la brune sève du pavot.

Ils ne le savent pas, que c’est toi qui nimbes ainsi le tendre sein de la vierge
et nous fais de son cœur un paradis.

Ils ne pressentent pas que, te levant des légendes anciennes,
tu t’avances vers nous, ouvrant le ciel,
et tu portes la clé qui ouvre les demeures de la béatitude,
silencieux messager des infinis mystères !

(Novalis)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’eau (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2015


 

L’eau est une flamme mouillée…

(Novalis)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

Tout objet aimé (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


Jeune fille au ruban blanc-MALINOWSKI

Tout objet aimé
est le centre d’un Paradis

(Novalis)

Posted in méditations | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :