Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘nuit’

Ô lumineux matin (Anna de Noailles)

Posted by arbrealettres sur 21 février 2017



Carry Akroyd dragonflies

Ô lumineux matin

Ô lumineux matin, jeunesse des journées,
Matin d’or, bourdonnant et vif comme un frelon,
Qui piques chaudement la nature, étonnée
De te revoir après un temps de nuit si long ;

Matin, fête de l’herbe et des bonnes rosées,
Rire du vent agile, oeil du jour curieux,
Qui regardes les fleurs, par la nuit reposées,
Dans les buissons luisants s’ouvrir comme des yeux ;

Heure de bel espoir qui s’ébat dans l’air vierge
Emmêlant les vapeurs, les souffles, les rayons,
Où les coteaux herbeux, d’où l’aube blanche émerge,
Sous les trèfles touffus font chanter leurs grillons ;

Belle heure, où tout mouillé d’avoir bu l’eau vivante,
Le frissonnant soleil que la mer a baigné
Éveille brusquement dans les branches mouvantes
Le piaillement joyeux des oiseaux matiniers,

Instant salubre et clair, ô fraîche renaissance,
Gai divertissement des guêpes sur le thym,
– Tu écartes la mort, les ombres, le silence,
L’orage, la fatigue et la peur, cher matin…

(Anna de Noailles)

Illustration: Carry Akroyd

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Draps et oreillers en guerre (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2017



lit-defait

Draps et oreillers en guerre
il faudrait disaient-ils
confesser le lit
et tout autour la nuit
impudique et tendre

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 9 Comments »

Je ne t’avais pas promis (Georges Moustaki)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2017



 

Alexandre Pavlenko  (15) [1280x768]

Je ne t’avais pas promis

Je ne t´avais pas promis
De te rencontrer un jour
Par hasard ou par envie,
Simplement, d´un peu d´amour

Je ne t´avais pas promis
Qu´ensemble nous dormirions,
Un peu plus que des amis
Un peu moins qu´une passion

Et pourtant, jour après nuit
Tu deviens plus familière
Quand tu es loin, je m´ennuie
Quand tu es là, tout s´éclaire

Je ne t´avais pas promis
De rêver les yeux ouverts
Devant ton corps endormi
Qui semblait encore offert

Je ne t´avais pas promis
De te dire un jour « Je t´aime »
Et lorsque je te l´ai dit
J´en étais surpris moi-même

Et pourtant…

Tu ne m´avais pas promis
La volupté, la tendresse
Que l´amour a réuni
Beaucoup mieux qu´une promesse

(Georges Moustaki)

Illustration: Alexandre Pavlenko

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ciel détourné (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 19 février 2017



Le ciel détourné
dans l’eau de la rivière

Le soleil à cloche-pied
sous les feuillages

A la nuit tombante
la force d’un appel

l’enfance en veilleuse

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE PAVILLON DE LA TRISTESSE (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 19 février 2017



 poésie 7

LE PAVILLON DE LA TRISTESSE

Jour et nuit, les plus jolies femmes de l’Empire y dansent.
Les chants les plus joyeux y retentissent.

Lorsque l’ivresse a terrassé tout le monde,
je cesse de boire, je prends mon pinceau, de l’encre d’or,
et j’écris une poésie mélancolique
dont les caractères ressemblent aux corps vermeils
qui jonchent le marbre de la salle.

(La Flûte de Jade)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Juste avant la nuit (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2017



 

Juste avant la nuit
les chemins sont en fuite

L’ortie près du fossé
et tout ce qui n’a pas
besoin du temps
ne sait rien du monde

(Georges Bonnet)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans une nuit d’été (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2017



Dans une nuit d’été
Fenêtre ouverte

Voyager
de plus loin que soit

Atteindre
la mémoire profonde
qui s’ouvre comme un lit

(Georges Bonnet)

Illustration: James LeGros

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Paris at Night (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



Paris at Night

Trois allumettes, une à une allumées dans la nuit
La première pour voir ton visage tout entier
La seconde pour voir tes yeux
La dernière pour voir ta bouche
et l’obscurité toute entière pour me rappeler tout cela
en te serrant dans mes bras.

(Jacques Prévert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Alicante (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



Une orange sur la table
Ta robe sur le tapis
Et toi dans mon lit
Doux présent du présent
Fraîcheur de la nuit
Chaleur de ma vie

(Jacques Prévert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Sanguine (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



Sanguine

La fermeture éclair a glissé sur tes reins
Et tout l’orage heureux de ton corps amoureux
Au beau milieu de l’ombre
A éclaté soudain
Et ta robe en tombant sur le parqué ciré
N’a pas fait plus de bruit
Qu’une écorce d’orange tombant sur un tapis
Mais sous nos pieds
Ses petits boutons de nacre craquaient comme des pépins
Sanguine
Joli fruit
La pointe de ton sein
A tracé une nouvelle ligne de chance
Dans le creux de ma main
Sanguine
Joli fruit
Soleil de nuit

(Jacques Prévert)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :