Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘nuit’

Longtemps les couleurs (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2017



 

Longtemps les couleurs
nobles et paisibles
s’attardent sur la terre

Viennent le crépuscule
la fièvre la curée

Les ombres les plus fragiles
dorment déjà avec la nuit

(Georges Bonnet)

Illustration: Vincent Van Gogh

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une nuit tiède (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 24 février 2017



 

Une nuit tiède
que le ciel ensemence

A chacun d’y trouver sa soif

Les grillons des prés sans fin
s’obstinent à tout dire

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le lit sa table de chevet (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 24 février 2017



 

Le lit sa table de chevet
La nuit dans la fenêtre

Nuit interminable
pour descendre en soi

L’insomnie
chienne de la mémoire

(Georges Bonnet)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA ROSE (Christiane Barrillon)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2017



LA ROSE,
ce matin, a osé desserrer
le bouton de ses lèvres :
« Je t’aime », murmure-t-elle,
et d’heure en heure
elle se fait plus belle.
A midi elle chante,
et le soir elle crie :
« Je t’aime ! Et toi,
m’aimes-tu aussi ?

Mais lui, bien sûr, en aime une autre.
Cela souvent se passe ainsi :
passent l’amour, la fleur de l’âge,
puis vient le vent du large
sur son cheval d’oubli…

Mais elle, aux mains de courage,
arrache ses pétales
le long du rivage endormi,
plonge parmi les étoiles
et se noie, toute nue,
dans la nuit.

(Christiane Barrillon)

Illustration: Jean Paul Avisse

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’appelle (Hadewijch)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2017



J’appelle, je me lamente :
à Vous le jour,
à moi la nuit et l’ire d’amour.

(Hadewijch)

Illustration: Alexandre de Riquer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Filles-Fleurs (Maurice Blanchard)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2017



Filles-Fleurs

Elles enivraient les abeilles et leurs yeux dansaient
sans jamais toucher la terre. Le vent ne fait pas autre
chose et aucun ne s’en étonne, dans les jardins.
Pourtant, la tige des fleurs est un mystère. Pourtant,
le rire des filles en est un autre, et aussi le sifflet du
train, quand la voie est fermée!
La voie est fermée et la vie éclate, grenade des
amours, lourd grenat des dahlias de l’automne, joie
extasiée de jeunes singes dévorant les géraniums.
Il y eut autrefois des fleurs rampantes qui invitaient
au sommeil, les feux de Bengale parsemaient la rade
par les nuits d’été.
Baptême de la douceur, un monde de velours
succédait enfin aux gueules d’hyènes ricanant dans
l’obscurité.
Et j’ai bu l’alcool des abeilles. Le monde devint un
immense arc-en-ciel que je me mis à gravir, et je me
disais : «Elles ne savent ce qu’elles font, mais elles le
font bien!»

(Maurice Blanchard)

Illustration: Mario Fortuny

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Leurs maisons étaient blanches de silence (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2017



berthe-morisot-18-800x600

Leurs maisons étaient blanches de silence
leurs nuits lisses de caresses

Les couleurs restaient profondes
en leur avidité première

Leurs espérances navigables
leurs deuils habitables

Un poème parfois éclairait en eux
des lieux sans lumière

(Georges Bonnet)

Illustration: Berthe Morisot

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où les couleurs sont-elles dès que la nuit y voit (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2017



Où les couleurs sont-elles
dès que la nuit y voit
Le rouge étend ses ailes
sur le blanc mort de froid

et nul ne dit le nombre
des hivers écoulés

Sur des lèvres où sombre
un papillon gelé
c’est entre une ombre et l’ombre
tout un âge en allé

Le jour qu’un pas efface
sous un ciel fait d’un nom
n’est plus l’homme qui passe
craint l’ombre et s’y confond
mais l’aube sans visage
que son regard sera
dans la blancheur des pages
où la neige est l’image
d’amours qu’on ne voit pas

Sois moins triste on t’écoute
plaider tes maux d’enfant
à l’absente qui doute
du coquelicot blanc

Ton nom ce n’est personne
mais son propre secret
tout le noir qui pardonne
les bois dans un bouquet

Cueille une fleur de glace
de loin le froid se voit
ce qui brille où tu passes

Si ce n’était pas toi

(Joë Bousquet)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce n’était pas une nuit pour dormir (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2017



 

Ce n’était pas une nuit pour dormir
mais une nuit Souple et légère
où la douceur de la main livre
sans compter son savoir
une nuit à aimer
comme les arbres aiment la terre

(Georges Bonnet)

Illustration: Marc Chagall

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Sans raison parfois (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2017



Sans raison parfois
un souvenir naissait d’un bercement
de bruits d’oiseaux dans un buisson d’années
de la rumeur d’une forêt profonde
encore aimée des dieux
dans une nuit d’été d’étoiles familières
du silence de la mer
de la pâleur des dunes
du défi d’un orage
d’un désir mêlé au vent

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :