Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Nuno Judice)’

Le mystère de la beauté (Nuno Júdice)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2019



 

mariage-duun-verre-deau-avec-la-lumic3a8re

Le mystère de la beauté

L’absolu s’est manifesté dans un verre
d’eau, quand le soleil est apparu derrière un nuage
et lui a donné un éclat inattendu dans le plus
gris des matins. Parfois, pense l’agnostique,
ce qui est invraisemblable naît d’une simple explication
logique comme si le hasard n’existait pas. Ce qu’il
fait, cependant, c’est se mettre à la place de l’homme
qui n’accepte pas que la beauté puisse naître de rien,
quand il découvre qu’il est à la frontière entre ce
qu’on sait et ce qu’on n’a pas même besoin de
comprendre. C’est pour ça que, en buvant l’eau, j’ai senti
l’éclat du matin me remplir l’âme, comme
si l’eau était plus qu’un liquide incolore
et inodore. Cependant, quand j’ai posé le verre vide,
que j’ai senti le manque de la lumière qui l’avait rempli, j’ai pensé :
comme elle est fragile cette petite beauté,
peut-être aurait-il mieux valu que je reste avec ma soif

(Nuno Júdice)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 9 Comments »

Un poème (Nuno Júdice)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2018



 

Achille Funi 20659ea

Un poème, dis-tu,où
l’amour s’exprime
résume tout en mots

Mais que reste-t-il
dans les mots
de ce qu’on a vécu ?

Une poussière de syllabes,
le rythme pauvre de
la grammaire, des rimes à rien…

(Nuno Júdice)

Illustration: Achille Funi

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je t’appelle (Nuno Júdice)

Posted by arbrealettres sur 7 juillet 2018



Je t’appelle.
Un murmure de lumière, par instants,
coïncide avec l’illusion d’une réponse.

(Nuno Júdice)

Illustration Arbreaphotos

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le cri (Nuno Júdice)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2018



 

Ernest Pignon-Ernest     n

Le cri

Parfois, la nuit renferme un cri
Dans le silence que nul ne devine.

La nuit tombe quand on entend un cri
Du fond d’une cave silencieuse.

Le bien et le mal vivent ensemble au cœur
De la nuit où quelqu’un a crié.

Mais on ignore si le cri existe
Ou si c’est la nuit qui l’a inventé.

(Nuno Júdice)

Illustration: Ernest Pignon-Ernest

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’île d’Ovide (Nuno Júdice)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2018



 

L’île d’Ovide

Ici, le vent et la pluie
parlent avec la mer. Je les écoute,
sans entendre ce
qu’ils disent. Mais au fond
où les éclairs ne
parviennent pas à éclairer
l’horizon, ta voix converse
avec les ombres, comme au jour
de ton arrivée.

(Nuno Júdice)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Le cri (Nuno Judice)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Le cri

Parfois, la nuit renferme un cri
dans le silence que nul ne devine.

La nuit tombe quand on entend un cri
du fond d’une cave silencieuse.

Le bien et le mal vivent ensemble au coeur
de la nuit où quelqu’un a crié.

Mais on ignore si le cri existe
ou si c’est la nuit qui l’a inventé.

(Nuno Judice)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une seule fois (Nuno Júdice)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2017



Aron Wiesenfeld l

 

Une seule fois

l’amour a suspendu sa phrase ;
une seule fois
le fleuve a débordé sur la berge ;
une seule fois
les astres se sont éteints ;
une seule fois
j’ai entendu le silence des vents.
Le hasard
ne conjugue pas les coïncidences :
il les résout
dans un échange de regards que les amants avaient cru
éternel
Et je descends cette page
jusqu’au bout de la rue
– en vain.

Le bureau de tabac
A fermé ce soir,
Seulement une fois
– la dernière fois.

(Nuno Júdice)

Illustration: Aron Wiesenfeld

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Quotidien (Nuno Judice)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2017



Quotidien

Ce ne sont jamais les choses les plus simples apparaissent
quand nous les attendons. Ce qui est plus simple,
comme l’amour, ou le plus évident des sourires,
ne se trouve pas dans le cours prévisible de la vie.
Pourtant, si nous oublions le calendrier,
ou si le hasard des pas
nous as poussés hors du chemin habituel,
alors les choses sont autres.
Rien de ce que l’on espère
ne change ce que nous sommes, à part ceci:
un regard de biais; ou la main qui s’attarde
sur ton épaule, provoquant un rapprochement
des lèvres.

(Nuno Judice)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Zoologie: le Chat (Nuno Judice)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2017



Zoologie: le Chat

Un chat, à la maison, seul, monte
sur le rebord de la fenêtre pour, de la rue,
être vu.

Le soleil frappe les vitres et
réchauffe le chat qui, immobile,
semble un objet.

Il reste ainsi pour susciter
l’envie – indifférent
même si on l’appelle.

Par je ne sais quel privilège,
les chats connaissent
l’éternité.

(Nuno Judice)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le hasard (Nuno Júdice)

Posted by arbrealettres sur 5 mai 2016



 

Le hasard

ne conjugue pas les coïncidences :

il les résout…

(Nuno Júdice)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :