Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘nus’

Plus jamais maintenant (Teresa Rita Lopes)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



Plus jamais maintenant

Pas maintenant
plus jamais maintenant

L’heure est passée

Maintenant j’ai fermé toutes les portes
et jeté les clés à la mer
Maintenant j’ai réservé mon billet pour partir à l’aube
Maintenant je suis en chemin

Il fut un temps
où tous les chemins de mon corps
auraient eu le nom que tu leur aurais donné
Pas maintenant
Tu les as rendus au néant
au non-sens de choses
juste là

L’heure est passée

équilibre s’est refait du vide
des aubes sans rien
L’équilibre s’est refait
sans toi

Il était une fois
un printemps tout entier
suspendu
à tes gestes

Maintenant il est trop tard
Les arbres ont de nouveau abrité
les pousses
dans leur écorce dure
et ils ont su qu’ils ne pouvaient compter
que sur leurs bras ligneux et
nus

Pas maintenant
j’ai renoncé à toi
je t’ai expulsé de l’acier des miroirs

Tu m’as rendu le profil net et dur
des choses
la pure découpe du silence

***

Agora nunca mais

Agora nâo
agora nunca mais

Passou a hora

Agora jà fechei as portas todas
e atirei as chaves ao mar
Agora marquei bilhete para partir de madrugada
Agora jâ you a caminho

Houve um tempo
em que todos os caminhos do meu corpo
teriam tido os nomes que lhes desses
Agora nâo
Devolveste-os ao nada
ao sem sentido de coisas
existindo

Passou a hora

O equilibrio refez-se do vazio
das madrugadas sem nada
O equilibrio refez-se
sem ti

Houve um tempo
em que uma primavera inteira
esteve suspensa
dos teus gestos

Agora é tarde
As ârvores reabrigaram
os rebentos
na casca dura
e souberam que so podiam contar
com seus lenhosos braços
nus

Agora nâo
desisti de ti
expulsei-te do aço dos espelhos

Devolveste-me o nitido e duro perfil
das coisas
o puro recorte do silêncio

(Teresa Rita Lopes)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fulgurante nuit (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2017


south_korea_3

 

Nus nous sommes
Pourtant par nous
passent les métamorphoses
Gemmes de grenade
Rubis de paon
Agates et améthystes
de dix mille aurores…
Car nous étions seuls
à avoir dévisage
La fulgurante nuit

A l’instant où la lumière fut

(François Cheng)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SONNET D’AUTOMNE (Jean Richepin)

Posted by arbrealettres sur 2 février 2017



automne-800x600

SONNET D’AUTOMNE

Ah ! l’automne vient aux amours comme aux années !
On a beau n’y pas croire et ne l’attendre pas,
La navrante saison arrive pas à pas
Et se fait un bouquet de nos heures glanées.

Dans sa robe flottante aux nuances fanées,
Faite de velours jaune et de rouge lampas,
Sa chair de fruit trop mûr garde encor des appas ;
Mais sa bouche a l’odeur des pâles solanées.

Ses grands yeux sont brouillés comme un ciel orageux.
Orgueilleuse, méchante et folle, elle a pour jeux
De tuer les oiseaux et d’arracher les feuilles.

Mauvaise saison, semeuse de remords,
Te voilà donc ! Bientôt, pour peu que tu le veuilles,
Tous mes bois seront nus et tous mes oiseaux morts.

(Jean Richepin)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fille penchée (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2016


 

Une fille à traits purs
se penche sur des chaudrons.
Le paisible entre dans la cour
près du seuil lavé
à grandes eaux
tousse pour avertir
des lueurs voguent
autour des pieds féminins
restés nus.
Les volailles à peine s’effarent
sans besoin de consolation
dans le soleil levant.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au-dessus des masques (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2016




Nous restons nus
au-dessus des masques.

Debout.

(Yannis Ritsos)

Illustration: Oskar Kokoschka

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Fausse paix (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 3 novembre 2015


 

Un babil d’enfant en bas âge
fait écumer de colère un bandit
dans la chambre où il entre
il voit sur une gravure
une gloire en femme
à grandes ailes.
Le pardon des injures
reste prêché au fond des églises.
Dans la fausse paix du monde
un verre se brise
près d’un regard perdu au loin.
Les clous brillent sur la croix d’un Christ.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Nous voici (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2015



Nous voici nus mes amants
L’espace ne sait jamais quand il arrive quelque chose
Et mon ventre se tend
Et le temps est obligé de tout imaginer

(Pierre Albert-Birot)

Illustration: Juliette Mercier: L’étreinte

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Après (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2015



Je ne peux porter que de vieux souliers.
Le chemin que je suis
me les use dès le premier pas.
Mais seuls les vieux souliers
ne dédaignent pas le chemin
et seuls ils peuvent parvenir
où conduit le chemin.

Après,
il faut continuer nus.

(Roberto Juarroz)


Illustration: Vincent Van Gogh

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :