Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘oblong’

J’ai vu glisser des cygnes immobiles (Bernard Damoiseau)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2016



J’ai vu des paysages magnifiques
Allongés sous le ciel couchant
Des forêts de sapins obliques
Penchées sur de vastes étangs
Oblongs

Et blancs
J’ai vu glisser des cygnes immobiles
Ecaillés par le vent

(Bernard Damoiseau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Finement granulée (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2016




Finement granulée l’aréole
de chacun de ces seins participe des couleurs d’une rose ambrée
penchée sur un proche abîme.
Cette poitrine évoque caresses
tortures, de par ses pointes épuise la splendeur d’un corps entier
à visage oblong aux yeux verts
elle ne sera ni caressée
ni torturée, même approchée
le soleil éclaire d’abondance le buisson
de la figue ouverte, ceux plus pâles des aisselles.
Les fesses, duvet du sillon
reposent sur un sable éternel
infimes débris des coquilles de la mer.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :