Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Omar Khayam)’

Cette nuit (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



Cette nuit, je boirai d’une large amphore,
je m’enrichirai de mainte de coupe de vin,
je divorcerai d’avec la raison et la religion
et me fiancerai à la fille de la vigne.

(Omar Khayam)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai été hier dans l’atelier d’un potier (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



J’ai été hier dans l’atelier d’un potier.
J’y ai vu deux mille vases silencieux ou parlant entre eux.
Chacun me demandait dans son langage:
“Qui est le potier? qui l’acheteur? qui le vendeur?”

(Omar Khayam)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sous la Roue qui tourne sans fin (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



Sous la Roue qui tourne sans fin,
sache que deux groupes de gens sont heureux:
ceux qui connaissent tous les secrets du monde,
et ceux qui les ignorent complètement.

(Omar Khayam)

 Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce palais (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



Ce palais dont le faîte touchait au ciel
et dont les rois eux-mêmes baisaient le seuil,
j’ai vu sur ses ruines un coucou
perché, qui criait: “Où? où? où?”

(Omar Khayam)

 Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le poisson disait au canard (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



Le poisson disait au canard dans la poêle.
“Crois-tu que l’eau remontera le cours de la rivière?”
Le canard répondit: “Quand nous serons rôtis,
qu’importe que le monde soit mer ou mirage?”

(Omar Khayam)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et puis après? (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



Suppose le monde ordonné à ton gré. Et puis après?
Suppose achevée la lecture de la lettre. Et puis après?
Suppose que tu as vécu cent ans selon les désirs de ton coeur.
Suppose que tu vives cent ans encore. Et puis après?

(Omar Khayam)

 

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

De tous les voyages (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



De tous les voyages engagés sur cette longue route
aucun n’est revenu nous en révéler le secret.
Prends garde de rien oublier dans notre caravansérail,
car tu n’y reviendras pas.

(Omar Khayam)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

As-tu vu le monde? (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



As-tu vu le monde? Tout ce que tu y as vu n’est rien.
Ce que tu as dit, ce que tu as entendu n’est rien.
Si tu as parcouru les sept climats, ce n’est rien.
Si tu es resté seul à méditer dans ta maison, ce n’est rien.

(Omar Khayam)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ma loi (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2017



Ma loi est le vin et la belle humeur;
ma religion, l’indifférence à la foi et au doute.
J’ai demandé à ma fiancée qui est le monde: “Quelle dot veux-tu?”
Elle m’a dit: “Ton coeur joyeux est ma dot.”

(Omar Khayam)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Hélas! Le temps de ma jeunesse est passé (Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2017



vol-oiseau-800x600-800x600

Hélas! Le temps de ma jeunesse est passé.
Hélas, le printemps clair a fui.
L’oiseau étincelant qui s’appelle jeunesse,
je ne sais ni quand il est venu,
ni quand il s’est envolé.

(Omar Khayam)

Illustration (à colorier… suis remonté en enfance.. à vos crayons.. paintbrush ou autre logiciel de retouche qui permet de colorier cliquez ici!!)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :