Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pacifier’

Nos territoires (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 3 janvier 2018




    

Nos territoires d’âme
Ou d’argile
Transpercés par le glaive
Rongés par les ans

Gardent en leurs replis
Ces élans et ces fièvres
Qui perpétuent le souffle
Pacifient le tourment

(Andrée Chedid)

 

Recueil: Par-delà les mots
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A l’ombre des sapins… (Marie Dauguet)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2017



Illustration: Francis Picabia
    
A l’ombre des sapins…

A l’ombre des sapins exhalant leur arôme
S’ouvrent, un peu gluantes, des bises;
Le vent indolemment fait tomber des alises
Et le jour qui s’écoule a la saveur d’un baume.

Un torpide sanglot monte des fondrières,
Languissante prière et qui scande
Les chuchotis légers qu’ont les blancs de Hollande
Et les trembles semant leurs feuilles aux lisières.

Souplement écartant les branches enlacées
Des taillis d’un bleu d’hortensias,
Un brocart, suspendant sa marche cadencée,
Frotte ses cornes aux troncs des acacias.

Renvoyant à l’écho les coups brefs qu’il assène
Un pic entêté fouille du bec
L’écorce crevassée et rugueuse d’un chêne
D’où tombe en crépitant l’averse des glands secs;

Un mulot dérangé a glissé sous les ronces,
Et je rêve, ô solitude douce…
Mon coeur pacifié te pénètre et s’enfonce
En toi, comme le pied des hêtres dans la mousse.

(Marie Dauguet)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’odeur épanouie de ta faim (Pierre Béarn)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2017



LUI :
L’odeur épanouie de ta faim
éveille une envie de carnage
Mon regard s’enflamme en tes yeux
Je deviens un volcan qui bascule !
Que soient balayés la Morale
et les reproches des horloges!
Que soient culbutés en oubli
ceux qui se gardent spectateurs et juges
Je veux brûler dans ta blessure
mon ciel et mon enfer
Que mon désir dardé creuse sa tombe en toi.

ELLE :
Ma main paralysée sur ta vie triomphante
je renais à la joie
Mon tumulte s’enivre à ton odeur de fauve
Le soleil pénètre en moi
m’illumine !
Les trépidations me ravagent
Mes mains s’agrippent à des crinières
Je crie d’amour dans la douleur.
Locomotive emballée
tu brûles les gares
m’oubliant en fumée vivante
derrière toi
Je hurle de faim sauvage
Ton évasion m’affole et m’exaspère
J’ai des visions de comètes et d’usines
Je me disloque et me fragmente
Un vertige agressif m’entraîne
et me béatifie

LUI :
Hors de toi
rien que de la nuit
rien que du vent perdu
du bruit qui s’illusionne
Je nie que j’aie pu vivre hors de tes bras
tel un haut vent dédaigneux des formes
de la terre
Mais
déjà
Voici surgir le cri qui te délivre !
et m’abandonne…
Nous fûmes toujours en plénitude
la flamme et l’eau se mariant en incendie
Sous la neige de ton absence
mon désir est un tison brûlant
Ma fièvre chante et t’appelle
Toi seule me pacifie.

(Pierre Béarn)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu racontes la houle des mers (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2017




Tu racontes
La houle des mers
En voie de chercher
A se pacifier.

(Guillevic)

Illustration: James Draper

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Réaliser la Voie n’est pas difficile (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Réaliser la Voie n’est pas difficile
mais évitez de choisir
Pourvu d’être sans haine ni amour
l’illumination alors vous pénètre

Au moindre écart
le Ciel et la Terre se séparent
Pour maintenant s’y accorder
ne pensez ni à obéir ni à désobéir

Le combat entre obéir et désobéir
provoque la maladie du Coeur
Si vous ne discernez pas le sens profond
vous vous fatiguerez en vain à pacifier votre mental

(Seng Ts’an)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

Preuves de l’amour (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2015



Erik Werenskiold Liti_Kjersti-c [1280x768]

Preuves de l’amour

L’amour
Eperon du souffle

Recouvre nos fêlures
Pacifie nos gisements

Tisonne nos cendres
Soulève la voûte obscure.

(Andrée Chedid)

Illustration: Erik Werenskiold

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelques sentiers de lumière (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2015



D’un même élan
l’Univers se fait
se défait

Ses volumes éclatent :
en poussières angles traits
oiseaux de fer brûlures
rocs mordus par les tempêtes

La confusion fourmille

Quelques sentiers de lumière
sabrent ces tourbillons
les pacifient.

(Andrée Chedid)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Territoire d’âme (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2015



Nos territoire d’âme
Ou d’argile
Transpercés par le glaive
Rongés par les ans

Gardent en leurs replis
Ces élans et ces fièvres
Qui perpétuent le souffle
Pacifient le tourment

(Andrée Chedid)


Illustration: Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :