Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘paletot’

En revenant de Saint-Martin (Paul Fort)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



Bebe rabbit

En revenant de Saint-Martin

En revenant de Saint-Martin, j’ai rencontré un p’tit lapin
dessus la neige et tout tremblant dans son joli sac de poils blancs.

Il avait l’air, sous les ételles, d’un pèlerin de Compostelle
et qui tremblait, tremblait, tremblait, comme à ton bras la boîte au lait.

J’l’ai mis tout froid dans mon paletot. Il m’a dit qu’il avait trop chaud.

J’l’ai mis tout chaud dans mon gilet. Il m’a dit : De l’air, s’il te plaît !

Alors j’l’ai mis dans ma culotte. Il a mangé ma p’tite carotte.

(Paul Fort)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

JE M’EN VAIS, JE M’EN VAIS (Chanson populaire Hongroise)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2017



A figure walking alone down a long path

 

JE M’EN VAIS, JE M’EN VAIS

Je m’en vais, je m’en vais
sur la route je vais
de la poussière fine
un paletot me fais.

De chagrin et tristesse
le fais passementer
de mes pleurs qui se pressent
je le fais boutonner.

Emporte, vent, emporte
du chemin la poussière
du chemin la poussière
de mon coeur la misère !

(Chanson populaire Hongroise)

 Illustration: Robert Cattan

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Proies du sommeil (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2017



 

Sommeil enfin tu les prends
tous ces méticuleux
fins renards et vieux compères.
Sur eux paletots de drap rèche
gilets drus et chapeaux noirs
ne composent plus leur être.
Ah! comme le monde est dur
comme est dur son diamant.
La félicité pourtant
dénude merveilleusement celle
qui s’endort dans sa jeunesse
rêvant des prés et des mers.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :