Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘par-dessus’

Petites pensées (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2017



Illustration: Alain Gagnon
    
Petites pensées petites chansons
lisez par-dessus l’épaule de ma raison
les vers que je n’ose écrire.

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le battement d’ailes qui t’emportera (Zbigniew Herbert)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2017



le battement d’ailes
qui t’emportera
dans le jour
dans 1a nuit

par-dessus tous les arcs des abîmes
par-dessus tous les versants des cieux

(Zbigniew Herbert)

Illustration: Alberto Galvez

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre deux rochers (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



Illustration: ArbreaPhotos
    
Entre deux rochers
Surplombant le vide
Le pin ivre d’écoute
Dira nos secrets

Oiseaux du matin
Ni brumes du soir
Jamais ne rompront
Le fil de nos voix

Voix échangées là
Au hasard d’un jour
Un jour par-dessus
Les années —

lumière

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À peine le jour (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    

À peine le jour a-t-il franchi ses frontières
que se libèrent, les craintes et les doutes,
que les embruns et les pluies
épaississent le paysage,
le révélant à sa propre lumière.

Nous autres, passagers clandestins,
nous obstinons à regarder
par-dessus les buissons,
guettant celui ou celle
qui soufflera sur notre ombre.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a beaucoup d’arbres (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2017



    
Il y a beaucoup d’arbres qui vivent ensemble
Ils se sont pas tous de la même famille et ils s’entendent bien
Il y a beaucoup de têtes penchées les unes sur les autres

On a coupé quelques arbres pour que les hommes puissent passer
Mais les arbres semblent s’aimer beaucoup les uns les autres
Et ceux qui sont restés se tendent les bras par-dessus la route
Cette étrangère indifférente qui les sépare
Qui continue toujours et pourtant ne va pas partout

Les arbres ont très bon coeur la forêt est très hospitalière
C’est peut-être parce que les arbres ont toujours la tête près du ciel

(Pierre Albert-Birot)

 

Recueil: Poèmes à l’autre moi précédé de La Joie des sept couleurs et suivi de Ma morte et de La Panthère noire
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les enfants (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2017



Illustration: Félix Vallotton

    
Les enfants ont hier pavoisé mon repaire
De guirlandes de rires de couleurs
La nuit a volé quelque chose
Il ne reste plus guère blanc qu'un noeud rouge qui court
Il y a aussi des voix derrière les arbres
Mais ce ne sont pas les voix des arbres
Ces sages qui regardent si paisiblement les uns par-dessus les autres

(Pierre Albert-Birot)

 

Recueil: Poèmes à l’autre moi précédé de La Joie des sept couleurs et suivi de Ma morte et de La Panthère noire
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ciel est, par-dessus le toit (Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 26 janvier 2017



Le ciel est, par-dessus le toit,
Si beau, si calme!
Un arbre, par-dessus le toit,
Berce sa palme.

La cloche, dans le ciel qu’on voit,
Doucement tinte,
Un oiseau sur l’arbre qu’on voit,
Chante sa plainte.

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là,
Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur-là
Vient de la ville.

-Qu’as-tu fait, ô toi que voilà
Pleurant sans cesse,
Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse?

(Verlaine)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

LOU A LA FENÊTRE (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2016



LOU A LA FENÊTRE

Par-dessus la vallée
S’élance ton regard
Le vide le soutient
En bas une rivière brille
Parmi les arbres
Mais seulement sur le sommet
Reste assez de neige
Pour fermer tes yeux

(Heather Dohollau)

 Illustration: Catherine Marchand

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Par-dessus les murs (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2016



mandala-800x600

Par-dessus les murs, le ciel
et le jardin tant de fois revu en rêve,
le poirier n’abrite plus personne
et l’échelle a été enlevée il y a longtemps.
Comme un mandala vide, la pelouse,
s’y tenir au centre c’est tomber dans un puits
qui traverse le temps.
Transposer cette chute en distance franchissable,
c’est restituer la présence absente,
renaître au sourire mortel de l’amour,
d’en bas je vois le cercle pâle du jour.

(Heather Dohollau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ces papillons jardins (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Ces papillons jardins retenus en ailes
Où les arbres se placent pour passer par-dessus
Le haut des murs
Et dans si peu d’espace
L’air est tout autre
De présences, de parfums
Seringa, daphné, et romarin
En rêve c’est bien au centre
Que l’on touche aux bords
D’un puits de sens
S’inversant dans le bleu
Où les yeux y puisent
Et ramènent sous leur garde
Le proche du ciel

(Heather Dohollau)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »