Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘parler’

Que dit ton souffle, vent de nuit? (Fiodor Tiouttchev)

Posted by arbrealettres sur 14 août 2018



Illustration: Oskar Kokoschka  
    
Que dit ton souffle, vent de nuit?
Que veut ta rage intempestive?
Ta voix étrange me poursuit,
Sonore ou sourdement plaintive.
Tu parles, dans ta langue à toi,
D’une souffrance sans paroles
Qui creuse et fait jaillir parfois
De l’âme des tempêtes folles.

Ne chante pas les chants enfouis
Du vieux chaos, de l’origine !
L’être de l’âme dans la nuit
Les sent si proches, les devine!
Il brûle, il cherche à fuir le corps,
Il veut se fondre au sans-limite…
Laisse étouffer ce feu qui dort,
C’est le chaos qu’il ressuscite!…

(Fiodor Tiouttchev)

 

Recueil: Le soleil d’Alexandre Le Cercle de Pouchkine
Traduction: André Markowicz
Editions: Actes Sud
Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bonheur, simplement, d’être là (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2018



Bonheur, simplement, d’être là,
Parmi les pluies, les mots visibles,
Sur la terre un instant rassemblée
Dans l’odeur des prodiges,
D’éprouver le sang dru sous l’écorce,
La soif et ses ruisseaux d’épines,
Et de taire la vie pour l’écouter
Parler, d’être là, justement,
Où la lumière tremble et se divise,
D’appartenir à cet essaim de joie
Qui m’assaille et m’enclôt comme un fruit,
Puis me disperse au vent de vérité.

(Pierre Gabriel)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

BABEL (Norge)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2018



BABEL

Babel, ce fut d’abord des fondations profondes.
Puis des murs, enfin des fenêtres,
des corniches où l’hirondelle commençait à pondre.
Alors, les bâtisseurs parlèrent et la tour s’écroula.
Le tonnerre ? non, les paroles.
Fallait des chants, voilà !

(Norge)

Illustration: Pieter Bruegel l’Ancien

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Es-tu visible (François Muir)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
Es-tu visible,
Sur quel sentier
Égaré ?
Parles-tu des mondes ?
Ceux d’en haut, d’en bas ?
Ombre muette,
Quelle serait ta déposition ?

(François Muir)

 

Recueil: Toi, l’égaré (poèmes inédits)
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vent (Renée-Lise Jonin)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018



 

Le vent

Le vent m’a apporté
Des milliers de poèmes
Il avait pris sur un étang
Les reflets de la lune
Etait passé entre le plumes
De douze cygnes blancs

Dans les mâts de misaine
Et les feuilles de chêne
Et les feuilles de frêne
Et dans les chevelures
De tous les gens que j’aime

Le vent m’a apporté
Tant et tant de poèmes
Que je les écris en marchant
Je les écris même en parlant
J’en mets sous les fleurs en passant
Je les retrouverai demain
Quand je reprendrai ce chemin

(Renée-Lise Jonin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Et pourtant dans le monde (Georges Moustaki)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018




    
Et pourtant dans le monde

On nous dira qu´on a tort de chanter
La fraternité et la liberté,
Que tout cela ne sert à rien,
Que ce n´est pas encore pour demain

{Refrain:}
Et pourtant dans le monde
Les enfants nous répondent
Et pourtant dans le monde…

On nous dira qu´on a tort de rêver
En croyant vivre la réalité,
Qu´il faut garder les yeux ouverts
Et regarder ce qui va de travers.

{au Refrain}

On nous dira qu´on a tort de crier
Et de clamer nos quatre vérités,
Qu´il vaut mieux se taire ou mentir,
Et surtout savoir garder le sourire.

{au Refrain}

On nous dira qu´on a tort de parler
De l´amour comme si il en existait,
Qu´il ne s´agit que d´un mirage,
Une illusion qui n´est pas de notre âge.

{au Refrain}

On nous dira qu´on a tort ou raison,
Ca nous fera pas changer de chanson,
On vous la donne comme elle est,
Vous pourrez en faire ce qu´il vous plaît.

{au Refrain, x3}

(Georges Moustaki)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne suis plus le miroir (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



Je ne suis plus le miroir
Où pour la première fois
Sans ombre tu te parlas
Ravie d’avoir enfin un compagnon limpide
Tu crus qu’il te parlait il jeta un grand cri
Et tu t’éveillas en sursaut
Ton ombre reprenait le chemin de ton corps
Les portes se fermaient
La vitre tombait dans l’oubli
Le portrait s’effaçait sous tes gestes serrés
Et le soir distribuait les rôles
Un pain à celui-ci à tous les autres un pain
Pâture moindre mal

(Paul Eluard)


Illustration: John William Waterhouse

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

SEUL, LE VISAGE (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



 

Erik Johansson x478

SEUL, LE VISAGE

L’arbre a perdu l’oiseau
Et le chemin son aube,
Une colombe agonise contre la nuit.
Où sont nos compagnons ?
Où donc est le royaume ?
Pour qui parles-tu,
Et pourquoi j’écris ?

Nous vivons la plupart du temps comme des ombres
Des ombres, dont nous serions le fruit.

L’homme qui combat avec armes et lanternes,
L’homme qui succombe, plaies et cavernes,
Renaît avril des batailles,
Bleu des larmes, profonde fleur.

Seul le visage est notre royaume,
Son jour traverse nos nuits.

(Andrée Chedid)

Illustration: Erik Johansson

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La voix intérieure (Herbert Zbigniew)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2018




    
La voix intérieure

ma voix intérieure
ne conseille rien
n’interdit rien

elle ne dit ni oui
ni non

elle est peu audible
presque inarticulée

même en se penchant très profond
on n’entend que des syllabes
dénuées de sens

j’essaie de ne pas l’étouffer
j’ai des égards pour elle

je feins de la tenir pour égale
de la prendre au sérieux

parfois même
j’essaie de lui parler
—tu sais hier j’ai refusé
je n’ai jamais fait cela
je ne vais pas commencer

—glou — glou
– alors tu crois
que j’ai bien fait

– gua – guo – gui

c’est bien qu on soit d’accord

– ma – a

– repose-toi maintenant
nous reparlerons demain

elle ne me sert à rien
je pourrais l’oublier

je n’ai pas d’espoir
un peu de peine
quand elle repose
enveloppée de pitié
respire avec effort
ouvre la bouche
tente de soulever
sa tête sans force

(Herbert Zbigniew)

 

Recueil: Corde de lumières oeuvres poétiques complètes
Traduction: Brigitte Gautier
Editions: LE BRUIT DU TEMPS

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si le triangle (Baruch Spinoza)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2018




    
Si le triangle avait la faculté de parler,
j’estime qu’il dirait de même :
« Dieu est éminemment triangulaire ».

(Baruch Spinoza)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :