Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘parmi’

LES GENS (Carl Norac)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2022



Illustration: Julie Bernard
    
LES GENS

J’aime bien marcher avec les gens.
J’aime les gens.

Dans la rue, je les dépasse
ou je les laisse passer :
parfois les gens sont si pressés,
ils courent après le bout de leur nez
et oublient la beauté du jour.

Mais parmi ces passants,
il y a ceux qui, par tous les temps,
vont promenant, vont baladant
leurs pas et leurs rêves.

Rien n’est plus doux
qu’un matin où, par hasard,
la foule et moi, nous partons
quelque part sans penser
au bout de notre nez
et sans oublier la beauté du jour.

(Carl Norac)

 

Recueil: Le livre des beautés minuscules / Images de Julie Bernard
Traduction:
Editions: RUE DU MONDE

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ah! Je vois Kyoto (Le bonze Sossé)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2022



Illustration: Hosui Yamamoto
    
Ah! Je vois Kyoto
Parmi ses fleurs sans rivales!
Sur tout le coteau,
Le saule, avec les pétales,
Au printemps tisse un manteau.

(Le bonze Sossé)

Recueil: Poëmes de la libellule
Traduction: Judith Gautier
Editions: Beaux-Arts de Paris

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre inattendu et inespéré (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 23 novembre 2020



Illustration (cette photo a une histoire)
    

Entre inattendu et inespéré, affleure
Une vie cachée que le temps a mise en miettes.
Clapotis et chuchotis nous restituent
Les jades de jadis, parmi maintes lunes, égarés.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les morts sont parmi nous (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2020




    
Les morts sont parmi nous, plus vifs que les vivants,
Nous intimant d’être à l’écoute. Initiés
Par-delà douceur et douleur au grand secret,
Ils n’auront de cesse qu’ils ne nous l’aient confié.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je vis à ma guise (Kim In-hu)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2018



ermite
Les monts verdoient à leur guise
Les ondes vertes coulent à leur guise
A leur image, moi-aussi
Je vis à ma guise
Parmi elles j’ai grandi
De même je vieillirai parmi elles

(Kim In-hu)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un jour peut-être (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2018



Illustration
    
un jour peut-être, de l’autre côté,
je pourrai m’élever sans encombre
parmi les mains blanches de la lumière.

(André Frénaud)

 

Recueil: Il n’y a pas de paradis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Parmi les mots (Jean-Louis Giovannoni)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2018




    
Parmi les mots que tu écris, un seul
t’ouvrira le chemin ?

(Jean-Louis Giovannoni)

 

Recueil: Les mots sont des vêtements endormis
Traduction:
Editions: Unes

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

HARMONIE (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



Illustration: Robert Vielle

    

HARMONIE

Les vagues
riment avec le soupir
et l’étoile –
avec le grillon.
Frissonne sur la cornée
tout le ciel froid,
et le point est une synthèse
de l’infini.

Mais qui unit les vagues
aux soupirs
et les étoiles
aux grillons ?

Attendez que les génies
aient un moment d’oubli :
les clés flottent
parmi nous.

(Federico Garcia Lorca)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qu’il est dur d’avancer (Alexandre Blok)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2017




    
Qu’il est dur d’avancer parmi les hommes
Tout en feignant de n’avoir pas péri,
Et de narrer le jeu tragique des passions
À tous ceux qui n’ont pas vécu encore.

Et de chercher, dans son cauchemar nocturne,
Un ordre au tourbillon désordonné du coeur,
Pour que, dans les pâles lueurs de l’art,
On devine le feu dévorant de la vie!

(Alexandre Blok)

 

Recueil: Le Monde terrible
Traduction:Pierre Léon
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je voudrais tant aider à vivre (Jean Malrieu)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2017




    
Je voudrais tant aider à vivre

***

Nous parlons des beaux jours
sans savoir qu’ils sont parmi nous

(Jean Malrieu)

 

Recueil: Libre comme une maison en flammes
Editions: Le Cherche Midi

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :