Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Pascal)’

Qu’est-ce que le moi ? (Pascal)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2019



Qu’est-ce que le moi ?
Un homme qui se met à la fenêtre pour voir les passants,
si je passe par là, puis-je dire qu’il s’est mis là pour me voir ?
Non ; car il ne pense pas à moi en particulier.

Mais celui qui aime quelqu’un à cause de sa beauté, l’aime-t-il ?
Non ; car la petite vérole, qui tuera la beauté sans tuer la personne, fera qu’il ne l’aimera plus.

Et si on m’aime pour mon jugement, pour ma mémoire, m’aime-t-on, moi ?
Non ; car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même.

Où est donc ce moi, s’il n’est ni dans le corps, ni dans l’âme ?
Et comment aimer le corps ou l’âme, sinon pour ces qualités qui ne sont point ce qui fait le moi, puisqu’elles sont périssables ?
Car aimerait-on la substance de l’âme d’une personne abstraitement,
et quelques qualités qui y fussent ? Cela ne se peut, et serait injuste.

On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités.
Qu’on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices,
car on n’aime personne que pour des qualités empruntées.

(Pascal)

Illustration: Toshiyuki Enoki

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qu’on s’imagine un nombre d’hommes dans les chaînes (Pascal)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2019



Valérie Barcelo  les enchaines [800x600]

Qu’on s’imagine un nombre d’hommes dans les chaînes,
et tous condamnés à la mort,
dont les uns étant chaque jour égorgés à la vue des autres,
ceux qui restent voient leur propre condition dans celle de leurs semblables,
et, se regardant les uns les autres avec douleur et sans espérance,
attendent à leur tour.

C’est l’image de la condition des hommes

(Pascal)

Illustration: Valérie Barcelo  

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi me tuez-vous? (Pascal)5

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2017



Pourquoi me tuez-vous?
– Eh quoi, ne demeurez-vous pas
de l’autre côté de l’eau?
Mon ami, si vous demeuriez de ce côté,
je serais un assassin et cela serait injuste
de vous tuer de la sorte;
mais puisque vous demeurez de l’autre côté,
je suis un brave,
et cela est juste.

(Pascal)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il n’y a qu’un point indivisible (Pascal)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2015




Il n’y a qu’un point indivisible
qui soit le véritable lieu …

(Pascal)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :