Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Patrice de La Tour du Pin)’

La virginité en poésie (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2020



Catherine Réault-Crosnier  boyl-mai02-19

 

La virginité en poésie

… Tout doit s’élever avec la sève qui convient;
si vous célébrez la floraison des colchiques dans les prairies,
faites le avec le mystère de l’homme prenant l’essence du mystère végétal;
vous pouvez être la terre qui les nourrit,
ou la terre qui s’en émerveille,
ou seulement la terre qui s’en plaint;
vous passerez dans les colchiques par un prolongement d’amour;
mais ne leur donnez pas les sens de l’homme et le rythme de votre chair…

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Catherine Réault-Crosnier

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une goutte d’eau (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2020



 

gouttes-51

Une goutte d’eau seule échappa à sa science,
Mais quand il voulut la toucher, elle explosa…

(Patrice de La Tour du Pin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

QUATRIÈME CONCERT SUR TERRE OU CONCERT DÉ FIÉLLOUZE (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 6 mars 2020



Anne-Marie Zilberman (30)

QUATRIÈME CONCERT SUR TERRE
OU CONCERT DÉ FIÉLLOUZE

I
Annie, tu es tant mon amour
Que ma vieille voix imprécise
Se repent d’avoir murmuré
Un pareil mot avant ce jour,
Car c’est le seul qui te traduise.
Je n’en ai jamais décoré
Une autre bouche féminine,
Je l’ai gardé vierge et si clair
Pour ta seule âme, pour tes yeux,
Avec son filet de lumière
Qu’il tient de la grâce divine,
Comme il est le seul mot pour Dieu…

II
Je n’ai rien connu avant toi
Où je puisse me reposer,
Sinon les choses d’espérances;
Je ne pouvais sortir
de moi…
Ne t’effraie pas, si je m’étonne
De ton amour, de ta présence :
Je suis créé pour m’étonner…
J’ai tant cru devoir m’en aller,
N’étant amoureux de personne
Et sans être vraiment aimé…

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Anne-Marie Zilberman

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES ANGES (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2020



 

Chelìn Sanjuan (19)

LES ANGES

ll y a des éternités de passage…

Des rencontres d’enfant, trop souvent; alors
Tout change de sens, la mer n’a plus qu’un bord,
Cette côte où l’enfant médite sur la plage.

Médite ou rit : s’amuse avec des éphémères
Qui rôdent le soir, peut-être un bout de nuit,
Prennent la danse de mer; mais aussi
Creusent les lits futurs de la lumière.

Où seront les frontières vers le haut
Et vers le bas, plus tard ? Les vagues les dépassent,
Et déjà des reflets sur les vagues, tantôt
De lui, tantôt d’ailleurs. — C’est un espace
Variable, selon le coeur des eaux…

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Chelìn Sanjuan

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Connivence (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2020



 

William Dyce   (6) [1280x768]

Connivence de ton désir avec le mien?
Ton étoile polaire brille sur la grande forêt originelle…

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: William Dyce

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Quand tu en étais là (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2020



 

Lucas Cranach  0 [1280x768]

Quand tu en étais là, défaillant d’espérance,
N’as-tu pas dit qu’un autre ciel se montrerait?
Et nous sommes fidèles malgré ton silence…

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Lucas Cranach

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le chemin de halage (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2020



 

Charles Perrandeau   chemin de halage_p

Le chemin de halage est si long à descendre
Il pleut sur nos espérances d’infini…

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Charles Perrandeau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le plus beau Jeu du Seul (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 29 février 2020



Sarolta Bán x620

Le plus beau Jeu du Seul,
être celui qui chante

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Sarolta Bán

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Parmi les âmes vagabondes (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 29 février 2020



 

Sarolta Bán Player

Le désir naît de voir le monde
Inimaginable des morts;
Je suis demeuré sur ses bords
Parmi les âmes vagabondes.

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Sarolta Bán

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si l’on traduit en mort (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 29 février 2020



 

Giovanni Segantini segantini the punisment of lust via johnwilliamwaterhouse.org [1280x768] [1280x768]

Si l’on traduit en mort,
il n’est plus de problème

(Patrice de La Tour du Pin)

Illustration: Giovanni Segantini

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :