Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pénurie’

Le chant du départ (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018




    
Le chant du départ

Le vent court sur les talus
de peur de salir les rues
avec ses prémonitions.

Le vent connaît tout d’avance,
la tristesse et les douleurs,
la guerre et les pénuries.

Et ces lettres déchirantes
laissées contre un mur de ferme
le jour du dernier assaut.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Les vasistas
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une attente (Michel Dugué)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



Nul ne les voit, hormis l’attente
insignifiante du mot qui effleure
comme effleure l’aile de la mouette

En somme, une attente au but
Pénurie du regard – les branches bougent
suivies de rien

(Michel Dugué)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cri sur Guernica (Gemma Tremblay)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2017



Cri sur Guernica

La poésie ne m’habite plus
longue plage refroidie et déserte
daltonienne de couleurs cleptomane d’images
où se cache le visage de la parole
j’écoute les mots jouer dans la braise
le remuement des mots sur la table
et tout devient temps gris et bruine
pénurie d’étoiles patrie inculte
la terre n’a plus de nom la terre n’a plus de cri
la terre se recouvre
du bronze des silences

(Gemma Tremblay)

Illustration: Bruno Di Maio

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les branches bougent suivies de rien (Michel Dugué)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2015


arbres

 

Nul ne les voit, hormis l’attente
insignifiante du mot qui effleure
comme effleure l’aile de la mouette
à distance si courte de la mer.

En somme, une attente au but
continûment différé.

Pénurie du regard – les branches bougent
suivies de rien.

(Michel Dugué)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :