Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘permanent’

Vivre, permanente surprise ! (Anna de Noailles)

Posted by arbrealettres sur 19 mars 2018




    
Vivre, permanente surprise !

Vivre, permanente surprise !
L’amour de soi, quoi que l’on dise !
L’effort d’être, toujours plus haut,
Le premier parmi les égaux.
La vanité pour le visage,
Pour la main, le sein, le genou,
Tout le tendre humain paysage !
L’orgueil que nous avons de nous,
Secrètement. L’honneur physique,
Cette intérieure musique
Par quoi nous nous guidons, et puis
Le sol creux, les cordes, le puits
où lourdement va disparaître
Le corps ivre d’éternité.

– Et l’injure de cesser d’être,
Pire que n’avoir pas été !

(Anna de Noailles)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

Recueil: L’honneur de souffrir
Traduction:
Editions:

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La transparence de l’esprit (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2017



Le monde n’a plus de centre
Ni de poids permanents
La transparence de l’esprit est une toupie

(Alain Jouffroy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Il semble parfois (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2017



Il semble parfois
Que le chant
Ne vient pas d’une source,

Qu’il existe par lui-même,
Permanent,

Qu’il dit l’éternité.

(Guillevic)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 4 Comments »

Pourquoi (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 18 novembre 2016



Pourquoi ce plein
N’est-il pas fait de plein?

Pourquoi
Ce permanent départ
De quelque chose?

Il y a dans l’espace
Comme un espace
Qui s’interpose

Entre tout ce qui tend
A se réunir
Pour l’allégresse.

(Guillevic)


Illustration: Odilon Redon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Je ne sais rien garder de moi (René Ménard)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2016



Je ne sais rien garder de moi.
Je me réveille toujours silencieux et nu.
Il me faut toujours tout recommencer.

Si bien que j’ai résolu
d’essayer de me constituer une espèce d’épicentre
en écrivant une suite de poèmes où je vais tenter de fixer
les instincts permanents de ma présence.

J’appelle cela: « Originelles ».

(René Ménard)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Evidence (Lambert Schlechter)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2016



évidence dont dans ma distraction permanente
je ne m’étais jamais rendu compte :
la bougie ne donne lumière que si elle brûle
elle n’est vive qu’en mourant

(Lambert Schlechter)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

NOSTALGIE (Juan Ramón Jiménez)

Posted by arbrealettres sur 27 octobre 2015



NOSTALGIE

Ce désir d’épuiser
tout ce qui s’en va ;
de le rendre permanent,
pour m’en aller de son toujours !

***

NOSTALJIA
¡Esta ansia de apurar
todo lo que se va;
de hacerlo permanente,
para irme de su siempre!

(Juan Ramón Jiménez)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :